La suite inédite de la saison de « Un Village français » diffusée dès ce soir sur France 3

Publié le 24 Novembre 2015

U  village français (Crédit photo : Laurent Denis / FTV)

U village français (Crédit photo : Laurent Denis / FTV)

Dès ce soir et chaque mardi à 20h40, France 3 diffusera la deuxième partie inédite de la sixième saison de sa série « Un village français », créée par Frédéric Krivine, Philippe Triboit et Emmanuel Daucé et avec Robin Renucci, Audrey Fleurot, Thierry Godard, Emmanuelle Bach, Nicolas Gob, Marie Kremer, Nade Dieu…

Nous sommes en septembre 1944. Une bonne partie de la France est libérée, mais à Villeneuve, les Allemands sont toujours là. Tandis que la Milice poursuit jusqu’au bout ses exactions terribles, les rangs des Résistants grossissent et le combat continue, même si « l’après » est présent à tous les esprits.

Nos personnages vont donc vivre dans un premier temps l’impatience et le trépignement de ces dernières heures de l’Occupation, avant de basculer dans un nouveau monde : celui de la Libération, qui ne ressemble en rien à ce qu’ils avaient pu imaginer. Car comme souvent, lorsqu’arrive enfin ce que l’on a espéré de toutes ses forces, le soulagement est de courte durée. Il faut aussitôt composer avec une nouvelle réalité qui, ici, prend des formes brutales.

La fin de l’Occupation ouvre une période troublée, où il faut solder des comptes et reposer les bases, encore branlantes et incertaines, d’un ordre nouveau. Nos personnages vont se débattre dans les tourments de l’épuration parfois sauvage qui va secouer Villeneuve dans les jours qui suivent le départ des Allemands.

Le début du premier épisode inédit :Septembre 1944, les Allemands ont quitté Villeneuve, mais un groupe de miliciens retient encore des otages dans l’école. Entre soif de vengeance et rétablissement d’un état de droit, gaullistes et communistes affirment leurs différences, avec comme arbitre Jules Bériot, de nouveau préfet de Villeneuve… qui découvre que Lucienne cache Kurt blessé.

Rédigé par LZDP

Publié dans #France 3

Commenter cet article