Soirée spéciale "Au nom des femmes" ce soir sur France 5

Publié le 24 Novembre 2015

Soirée spéciale "Au nom des femmes" ce soir sur France 5

A l'occasion de la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes, Marine Carrère d’Encausse présentera ce mardi dès 20h40 sur France 5 une soirée spéciale « Au nom des femmes » avec la diffusion d’un documentaire de Xavier Deleu.

Chaque année, en France, 200 000 femmes sont victimes de violences de la part de leur conjoint ou ex-conjoint. Qui sont ces femmes ? Comment en sont-elles arrivées là ? Que prévoit la loi française pour leur venir en aide ? Derrière ces statistiques tristement stables, au-delà des destins très différents, on découvre des similarités dans le processus d’emprise et de soumission, d’escalade de la violence.

Pendant dix mois, en partageant le quotidien d’un cabinet d’avocates spécialisées, Xavier Deleu a suivi cinq femmes pour lesquelles des procédures judiciaires sont en cours. Toutes souffrent des séquelles des violences subies, d’autant que la séparation n’y met pas un terme. S’ensuivent souvent des disputes autour de la garde de l’enfant, des dénonciations calomnieuses de maltraitance, des menaces d’enlèvement ou de mort. Courageusement, face à la caméra, ces femmes et mères ainsi que leurs proches reviennent sur le processus qui les a conduites à se soumettre. Et dressent le portrait des hommes qui les ont piégées. Un état des lieux des violences faites aux femmes en 2015.

Le documentaire de Xavier Deleu « Violences conjugales, au nom des femmes » sera suivi d'un débat en direct animé par Marina Carrère d'Encausse avec la présence de :

- Flavie Flament
La journaliste a publié en 2011, un roman "Les Chardons" (Editions du Cherche Midi). Il raconte la vie d'une femme qui a vécu entre autre des violences conjugales.

- Rokhaya Diallo
Militante féministe, elle participe à la grande campagne "Les voix des femmes" contre les violences faites aux femmes.

- Caroline De Haas
Ancienne secrétaire générale de l'UNEF, elle crée le collectif Osez le féminisme et a été conseillère auprès de Najat Vallaud-Belkacem, alors ministre des Droits des femmes.

- Ernestine Ronai
Coordinatrice nationale "Violences faites aux femmes" de la Mission interministérielle pour la protection des femmes victimes de violences et la lutte contre la traite des êtres humains (MIPROF) et responsable, depuis 2002, de l'Observatoire départemental de Seine-Saint-Denis des violences envers les femmes.

- Dr Mathieu Lacambre
Psychiatre au CHRU de Montpellier et président de la Fédération française des Centres Ressources pour les intervenants auprès des auteurs de violences sexuelles.

- Sylvie Moisson
Procureure générale de la cour d’appel de Lyon, elle a été la première femme nommée procureure de la République au tribunal de Bobigny en 2009.

- Rachel
37 ans, comédienne, victime de violences conjugales de l'âge de 17 à 20 ans. L'homme violent devient meurtrier : il a abattu le père de Rachel.

- Jean-Philippe Ferro
Référent violences conjugales à Valenciennes (réinsertion des femmes, accompagnement, dispositifs d’aide pour retrouver une vie normale).

Pour donner plus d'ampleur et de résonance à ce sujet de société, un dispositif numérique spécifique est mis en place avec un site dédié et une plateforme web contributive, permettant de témoigner, poser des questions, et de réagir avec le #violencesfemmes.

Rédigé par LZDP

Publié dans #France 5

Commenter cet article