Fauteuils d’Orchestre présenté par Anne Sinclair sur France 3

Publié le 11 Décembre 2015

Crédit photo : DR

Crédit photo : DR

Ce soir sur France 3 Anne Sinclair proposera un prime inédit « Fauteuils d’Orchestre ».

Installer la musique à une heure de grande écoute est toujours un défi que France 3 relève régulièrement pour ouvrir le spectacle au plus grand nombre, pour casser les frontières et les appréhensions.
France 3 propose en prime time une émission exceptionnelle qui met à l’honneur la musique classique, présentée par Anne Sinclair et entièrement dédiée à un artiste.

Fauteuils d’orchestre met en lumière une personnalité, sa vie, son parcours.

Premier invité de cette soirée : le barytonbasse Ruggero Raimondi connu du grand public pour ses rôles au cinéma : Don Giovanni de Joseph Losey, Don Escamillo du Carmen de Francesco Rosi, Boris Godounov de Andrzej Zulawski, sans oublier Scarpia du Tosca de Benoît Jacquot. Il est aujourd’hui le baryton-basse le plus célèbre et le plus apprécié sur toutes les grandes scènes lyriques. Ensemble, ils parcourent les étapes importantes de sa vie à travers les œuvres et les moments essentiels de sa carrière.

Ils sont rejoints par des artistes issus de la musique classique, de la chanson française, du cinéma et du théâtre, pour évoquer leurs rencontres, parfois imprévues, des instants forts partagés sur scène et leur regard personnel sur Ruggero Raimondi. L’Orchestre de Paris, en résidence à la Philharmonie de Paris, sera présent toute la soirée sous la direction du chef d'orchestre Alain Altinoglu et accompagnera des solistes prestigieux : Juan Diego Flórez (ténor), Patrizia Ciofi (soprano), Patrick Bruel, Julie Fuchs (soprano), Nora Gubisch (mezzo-soprano), Edgar Moreau (violoncelliste), Florian Sempey (baryton), etc.

Une place toute particulière est également réservée à la très jeune génération d’interprètes instrumentistes, chanteurs : Albane Carrère (mezzo - soprano), Eva Zavaro (violoniste), Charlotte Coulaud (pianiste), etc.

Rédigé par Sarah

Publié dans #France 3

Commenter cet article