Philippe Candeloro dans "Vis ma vie" ce soir sur NT1

Publié le 3 Décembre 2015

Estelle Denis (Crédit photo : Benjamin Decoin / NT1)

Estelle Denis (Crédit photo : Benjamin Decoin / NT1)

Crée avec succès au début des années 2000, le magazine « Vis ma vie » est de retour chaque jeudi à 20h55 sur NT1 avec Estelle Denis aux commandes.

« Vis ma vie » réunit pendant 3 jours 2 personnes que tout oppose : style de vie, façon de penser, convictions pour découvrir et partager un quotidien, dépasser des préjugés, des habitudes et parfois des peurs. Immersion dans des métiers d’exception ou dangereux, découverte de modes de vie fascinants et atypiques, Vis ma vie bouscule toujours un peu plus les à priori pour faire évoluer notre regard sur la société.

Poussés dans leurs retranchements, ces « explorateurs », vont-ils pouvoir se libérer de leur à priori et de leur blocage? Vont-ils changer d’avis ou resteront-ils campés sur leur conviction ?

Prêtre, parachutiste, chasseur, marin pécheur, adepte du naturisme, toréador, dresseur de fauves mais aussi mariage homosexuel… autant d’expériences ou de modes de vies atypiques, tous riches d’apprentissages, que des personnalités connues ou anonymes vont vivre, afin de bousculer leur à priori.

Au programme de cette nouvelle soirée :

Philippe Candeloro : Vis ma Vie de noble :
Une rencontre étonnante entre deux personnalités que tout oppose : Philippe Candeloro et son franc-parler légendaire face au Marquis Jean-Christophe Orconi de Massa, un véritable seigneur corse ! L’immersion de Philippe dans la vie des nobles ne se fera pas sans heurts : cours de bonnes manières, d’élégance, apprentissage des codes et de «l’étiquette à la française», relooking, …un programme ambitieux pour un Philippe Candeloro toujours très nature ! Notre célèbre patineur réussira-t-il à faire tomber la boucle d’oreille et à se transformer en véritable noble ?

Vis ma Vie de supporter de foot :
Basma déteste le sport, au point de refuser d’accompagner son fils de 11 ans sur les terrains de football. Pour lui, elle a accepté de se confronter à cet univers qu’elle déteste. Face à elle, Sandra, supportrice inconditionnelle de l’OGC Nice, la guidera dans ce milieu très masculin, et essaiera de l’initier à sa passion. Arrivera-t-elle à faire évoluer Basma ? Basma oubliera-t-elle ses préjugés sur les supporters, qu’elle trouve gros, idiots et sans intérêt ? Acceptera-t-elle enfin de comprendre la passion de son fils et aller le voir lors de ses matchs de foot ?

Rédigé par LZDP

Publié dans #NT1

Commenter cet article