"Prédateurs", nouvelle série documentaire dès ce soir sur France 5

Publié le 28 Décembre 2015

"Prédateurs", nouvelle série documentaire dès ce soir sur France 5

Dès ce soir, France 5 diffusera tous les lundis à 20h40 « Prédateurs », une série documentaire de huit épisodes de 48 minutes dans laquelle Alastair Fothergill, le créateur de Grizzlis, de Félins, d’Un Jour sur Terre, de Planète Bleue et Au Royaume des singes nous propose de redécouvrir la relation entre le prédateur et sa proie sous un jour entièrement nouveau.

Entre le prédateur et sa proie, la partie n’est jamais gagnée. Pour les deux protagonistes, l’enjeu est de taille : il en va de leur survie. Mais contre toute attente, le prédateur manque bien souvent sa proie. Pour remporter ce duel, prédateurs et proies doivent parfaitement adapter leurs stratégies à l’écosystème de leur terrain de chasse : la jungle, les océans, les plaines, les côtes et l’Arctique.

Une approche spectaculaire et un regard intime sur la relation qui unit le chasseur à sa cible. Grâce aux caméras 4K qui offrent une proximité et une stabilité inédites, le téléspectateur est au cœur de l’action, dont l’émotion et la tension sont soulignées par la musique de Steven Price, le compositeur de Gravity.

À 20h40 - L’art de l'embuscade
La forêt est souvent un terrain de chasse encombré, où les cachettes sont nombreuses mais les courses-poursuites impossibles. Le tigre est le plus gros prédateur de la forêt, et il a appris à maîtriser l’art du camouflage et de l’embuscade pour compenser la rapidité et l’ouïe fine des cerfs. Mais toutes les forêts ne se ressemblent pas. L’hiver venu, la forêt boréale, près du cercle polaire, est un vaste désert de glace, et les prédateurs comme la martre traquent de petits rongeurs dans les galeries creusées sous le manteau neigeux. Les araignées sauteuses, les tarsiers, les aigles harpies et les chimpanzés ont appris à utiliser les avantages de la jungle. Pourtant dans ce labyrinthe de verdure. Un seul prédateur gagne à tous les coups : les fourmis légionnaires, qui forment un super-organisme à qui aucune proie ne résiste.

À 21h30 - Le plus grand terrain de chasse
Les océans couvrent plus de la moitié de notre planète et abritent de nombreuse espèces. Mais ce sont surtout de vastes déserts d’eau, largement dépourvus de vie. La nourriture est rare et très dispersée. Et une fois localisées, les proies sont particulièrement difficiles à attraper. Comment la baleine bleue, le plus grand des prédateurs, parvient-elle à survivre sur cet immense terrain de chasse ? Grâce à sa taille, qui lui permet de parcourir de grandes distances. Les frégates sont des oiseaux marins remarquables. Elles ne peuvent pas plonger, car leur plumage n’est pas imperméable, mais elles sont capables d’attraper leurs proies en vol et de dérober les proies d’autres chasseurs. Les dauphins parviennent à déjouer leurs proies grâce à leur dynamique de groupe.

Rédigé par LZDP

Publié dans #France 5

Commenter cet article