Jean-François Copé inaugure la saison 2 du Divan ce soir sur France 3

Publié le 19 Janvier 2016

Le divan de Marc-Olivier Fogiel (Crédit photo : Jacovides / Besstimage)

Le divan de Marc-Olivier Fogiel (Crédit photo : Jacovides / Besstimage)

L’année dernière, Marc-Olivier Fogiel reprenait l’émission mythique présentée par Henry Chapier dans les années 1980-1990 sur France 3. La couleur du divan passait du jaune au rouge, mais le principe de l’émission restait inchangé : les invités s’allongent sur un divan et répondent aux questions à la manière d’une séance de psychanalyse, entre confessions et confidences…

Au terme d’une première saison pleine, Le Divan de Marc-Olivier Fogiel fait son retour ce mardi 19 janvier 2016 sur France 3 pour une série de vingt nouveaux portraits qui seront diffusés plus tôt que l’année dernière, à 22h35. Plusieurs personnalités ont déjà donné leur accord pour s’allonger sur le divan de Marc-Olivier Fogiel : Jean-François Copé qui inaugure la saison, Cyril Hanouna, Jean d’Ormesson, Béatrice Dalle, Françoise Hardy, Juliette Gréco

70 minutes, le mardi soir, d'intimité, de connaissance, d'introspection, de personnalités venues de tous horizons : mode, politique, philosophique, judiciaire….pour mieux découvrir à travers des interviews atypiques, la personne qui se cache drrière l'icône médiatique.

Dès ce mardi à 22h30, le divan revient pour une nouvelle saison avec de nouveaux invités qui vont se prêter au jeu de cet entretien intimiste, nous permettant de partager des instants uniques, d'émotion, de pertinence, sans tabou, à la manière d'une séance de psychanlyse.

Premier invité, en exclusivité Jean-François Copé. Après 18 mois de silence, Jean François Copé a choisi le divan de Marc Olivier Fogiel et France 3 pour s'exprimer, en toute vérité.

Jean-François Copé, 51 ans, se voit comme le « Zorro » de la politique. Même s’il tombe, il se relève toujours. Ce passionné de politique depuis l’enfance a connu plusieurs revers : en 1997 lorsqu’il perd son siège de député, en 2007 lorsque Nicolas Sarkozy l’évince de son gouvernement et en 2014 il doit quitter la tête de l’UMP précipitamment suite à l’Affaire Bygmalion. Après dix-huit mois de silence médiatique, Jean-François Copé revient sur le devant de la scène avec un livre « Le sursaut français » dans lequel il ne cache pas son ambition pour les fonctions suprêmes.

Cet énarque place le fondement de son engagement dans son histoire personnelle. La famille de son père, d’origine roumaine, a été sauvée en 1943 d’une rafle à Aubusson par des « Justes », les Léonlefranc. Jean-François Copé considère que son parcours politique (tour à tour maire, député, ministre, président de l’UMP) est un moyen de rendre hommage à la France.

Fasciné par l’Histoire et les combats politiques, il est aussi féru de musique.

Rédigé par LZDP

Publié dans #France 3

Commenter cet article