"L'effet papillon" nous entraîne en Chine, aux Etats-Unis et en Tunisie ce dimanche sur Canal+

Publié le 17 Janvier 2016

Daphné Roulier (Crédit photo : Xavier Lahache / Canal+)

Daphné Roulier (Crédit photo : Xavier Lahache / Canal+)

Les abonnés de Canal+ ont la chance retrouver chaque dimanche à 15h10 Daphné Roulier aux commandes de "L'effet papillon", le magazine de référence de l'actualité internationale produit par CAPA et donc la rédaction en chef est assurée par Thomas Zribi.

FUCK LE SYSTEME / EPISODE 2 : CHINE de Benoit Chaumont avec Grégory Roudier
Après les oubliés de l'Amérique, Benoit Chaumont nous emmène dans un bastion d'irréductibles Chinois qui résiste à l'envahisseur capitaliste. Comme au temps de Mao, tout y est collectif et les camarades sont pris en charge du berceau au tombeau, pour le meilleur et pour le pire.

ETATS-UNIS, LES COW-BOYS SE REVOLTENT d'Adrien Rappoport
Dans l'état de l'Oregon, on rejoue Fort Alamo. Dans le rôle de David Crockett et Jim Bowie, un groupe de Libertariens forcenés et décidés à en découdre avec l'Etat fédéral. Parmi eux, des éleveurs en colère d'états voisins, des activistes pro armes, ou encore des militants d'extrême droite. Retranchés dans le parc naturel "Le Malheur", les insurgés, en chapeau de cow-boy et treillis militaires, se disent prêts à tuer et être tués.

TUNISIE, MABROUK LA VICTIME OUBLIEE de Jaouhar Nadi
Premier exportateur mondial de combattants au Moyen-Orient, la Tunisie est aussi la première cible de Daech en Afrique du nord. Onze millions d'habitants et trois attentats majeurs en 2015 (Musée du Bardo - 22 morts / Station balnéaire de Sousse - 38 morts / Tunis - 12 morts) suivis en novembre dernier de la décapitation d'un gamin de 16 ans, un petit berger dans les montagnes de Sidi Bouzid, une région enclavée, minée par la pauvreté, l'absence d'Etat, la violence et donc le terrorisme.

​LE BIOPIC de David Castello-Lopes avec Mathieu Bonnet et Rodolphe Garczarek
Chaque semaine, PAPILLON revient sur la personnalité, le héros ou le anti-héros de la semaine. Ce dimanche, honneur à KATE DEL CASTILLO. Jusqu'ici connue des seuls afficionados de telenovelas, la comedienne mexicaine a largement dopé sa popularité en jouant les intermédiaires de charme entre Sean Penn et l'un des hommes les plus recherchés au monde, le narcotrafiquant "El Chapo".

Rédigé par LZDP

Publié dans #EffetPap, #Canal+

Commenter cet article