La guerre de la viande dans Complément d'enquête ce soir sur France 2

Publié le 28 Janvier 2016

Nicolas Poincaré (Crédit photo : Nathalie Guyon / France 2)

Nicolas Poincaré (Crédit photo : Nathalie Guyon / France 2)

Ce jeudi à 22h25, Nicolas Poincaré présentera sur France 2 un nouveau numéro de Complément d'Enquête qui aura pour sujet "La guerre de la viande".

Jamais elle n'a été autant convoitée. Malgré les scandales et les crises, la viande rouge reste un trésor que s'arrachent quelques industriels peu connus du grand public. Un marché opaque où tous les coups sont permis, où de plus en plus d'éleveurs se plaignent d'être étranglés par des acheteurs qui leur imposent des tarifs à la baisse.
Et pendant ce temps les prix dans nos rayons s'envolent : +25% en 10 ans !

Après le porc l'été dernier, le cours du boeuf est aujourd'hui chahuté : qui fait la loi sur le marché de la viande ? Pourquoi les éleveurs n'arrivent-ils pas à sortir de la crise ? Comment le consommateur s'y retrouve-t-il ? En France, le roi du steak à un nom : Bigard. Il est tellement puissant qu'il peut faire basculer à lui seul les cours à la hausse ou la baisse, mais l'homme cultive le secret.

En coulisses, se joue aussi une guerre d'image entre les vendeurs de rumsteak et les anti-viande, convaincus que manger du boeuf est mauvais pour la santé. De plus en plus nombreux, ces militants se donnent pour mission de nous ouvrir les yeux sur des conditions d'abattage des animaux. Car les enjeux du business du steak sont énormes: parfois c'est l'économie de tout un pays, comme l'Argentine, qui s'est construit sur le marché de la viande !

Des fermes usines de Buenos Aires, aux travées du marché aux porcs de Plérin en Bretagne, en passant par les coulisses de l'empire Bigard, Complément d'Enquête sur une bataille saignante : la guerre du boeuf !

Dans l'ombre du steak
Un sujet réalisé par Julien Daguerre et Vincent Piveteau
Vous connaissez tous son nom, vous mangez ses steaks hachés, mais vous n'avez jamais vu son visage. Le roi du steak français s'appelle Jean-Paul Bigard. Inconnu du grand public, il refuse tout contact avec les journalistes et règne en maître sur le marché très fermé de la viande depuis qu'il a racheté la marque Charal. Bigard aujourd'hui c'est 14 000 emplois, un chiffre d'affaires de 4,4 milliards d'euros en 2013. Portrait d'un chef d'entreprise inflexible qui traite d'égal à égal avec les ministres, comme pendant la crise du porc de cet été ou celle du boeuf aujourd'hui.

Les anti-viande voient rouge
Un sujet réalisé par Nathalie Sapena et Karine Guillaumain
Au départ, ils n'étaient qu'une poignée de militants végétariens en quête de coups médiatiques. Aujourd'hui l'association "L 214" réunit plusieurs centaines de membres et récupère plus de 500 000 euros de dons par an. Sa méthode : créer le scandale en filmant les coulisses des élevages d'animaux pour nous sensibiliser à la cause animale, et nous inciter à ne plus manger de viande. Il y a quelques mois, avec une nouvelle vidéo coup de poing, l'association a réussi à faire fermer l'abattoir d'Alès.

Le paradis du boeuf
Un sujet réalisé par Jean-Karl Lambert et Annie Tribouart
L'Argentine est le pays qui compte le plus de consommateurs de viande. Le steak argentin ? Une image haut de gamme qui a fait le tour du monde : une viande goûteuse, tendre et toujours de qualité exceptionnelle ! ​À coups d'hormones ou de fermes usines, la filière est-elle toujours à la hauteur de sa réputation ? Reportage dans les coulisses d'une industrie capitale pour le pays tout entier.

Rédigé par LZDP

Publié dans #France 2

Commenter cet article