Nos vilains petits défauts décryptés par la science dans E=M6

Publié le 31 Janvier 2016

Crédit photo : Marie ETCHEGOYEN/M6

Crédit photo : Marie ETCHEGOYEN/M6

Mac Lesggy, le "Monsieur Science" de M6 présentera comme chaque dimanche E=M6 à 20h10 avec comme thème Nos vilains petits défauts décryptés par la science !

Nos mensonges décortiqués par la science
On dit toujours que mentir est un vilain défaut. Pourtant le mensonge fait partie de notre quotidien ! Il nous est utile pour nous protéger, nous valoriser, ne pas blesser notre entourage. Mais que se passe-t-il dans notre cerveau lorsque l'on ment ? Ment-on différemment selon que l'on est un homme ou une femme ? Pour le savoir, Mac Lesggy s'est prêté à une expérience inédite sous le contrôle d'un neurologue. Existe-t-il une méthode pour démasquer les menteurs ? Le stress est-il un critère fiable ? Que faut-il penser des fameux détecteurs de mensonges ? On dit que la vérité sort de la bouche des enfants, mais là encore, à travers une expérience étonnante, vous allez découvrir qu'à partir de l'âge de 4 ans, ce n'est plus tout à fait vrai !

Fainéantise, nonchalance : pourquoi sommes-nous paresseux ?
Qu'on l'appelle fainéantise ou flemme, la paresse est un défaut quasi universel ! Mais d'où nous vient-elle ? Que se passe-t-il dans notre cerveau lorsque nous choisissons de faire ou de ne pas faire quelque chose ? Être paresseux, est-ce un trait de caractère héréditaire ? D´après des chercheurs américains, c'est possible ! Ils auraient créé une lignée de rats paresseux et identifié un gène de la paresse ! Qu'en pensent nos scientifiques ? Être d'un tempérament flemmard a-t-il un impact sur notre santé ? Il existe une forme de paresse très particulière : la procrastination. Nous remettons systématiquement au lendemain une action, toujours la même ! Par exemple, payer ses factures, prendre rendez-vous chez les médecins… Qu'est-ce que cela révèle ? Y a-t-il des techniques pour surmonter notre flemme ? Des scientifiques nous disent tout !

Pourquoi nous adorons grignoter, et comment nous devrions arrêter !
Chocolat, bonbons, chips, gâteaux… nous les mangeons avec plaisir, et ce même en dehors des repas. Cela s'appelle le grignotage et nous sommes 6 Français sur 10 à le pratiquer. En une semaine, soit 7 jours, certains grignoteurs compulsifs peuvent manger autant qu'en 8 jours ! Conséquences, en termes de calories, ils font exploser le compteur. Mais pourquoi mangeons-nous même quand nous n'avons pas faim ? Est-ce un besoin physiologique de notre corps ou est-ce lié à nos émotions ? À travers une expérience insolite, vous saurez pourquoi nous sommes plus attirés par les aliments gras, très salés et sucrés. Et ce n'est pas sans conséquence sur notre organisme ! Nos spécialistes nous disent tout sur ce phénomène qui concerne bon nombre d'entre nous et nous donnent des conseils pour limiter les effets néfastes du grignotage.

Rédigé par Sarah

Publié dans #M6

Commenter cet article