Trésors, trafics et aventures au pays des Pharaons dans Zone Interdite sur M6

Publié le 3 Janvier 2016

Wendy Bouchard (Crédit photo : Marie Etchegoven/M6)

Wendy Bouchard (Crédit photo : Marie Etchegoven/M6)

Ce soir dans Zone interdite sur M6 à 20h40 Wendy Bouchard proposera un reportage qui aura pour sujet Trésors, trafics et aventures au pays des Pharaons

5 ans après la révolution qui a secoué l'Égypte, le pays se retrouve sous les feux des projecteurs pour ses trésors archéologiques. La possible découverte de la tombe de Néfertiti tient en haleine les passionnés du monde entier tandis que les archéologues sont de retour sur le terrain, à la recherche de tombes vieilles de 4 000 ans.

Parmi eux, Vassil Dobrev, un égyptologue français d'origine bulgare. Ses fouilles ont lieu au pied des grandes pyramides. Avec son équipe, il descend 10 mètres sous terre à la recherche de sarcophages et de momies. Et quand Vassil trouve des objets rares et de grande valeur, c'est un moment magique !

Car les tombes ont souvent été pillées par les voleurs qui creusent le sol en quête de fortune. La police des antiquités égyptienne traque sans relâche ces fouilles clandestines et le trafic des pièces anciennes. Une traque qui mène parfois les policiers chez des particuliers. Certains Égyptiens creusent en toute illégalité chez eux, sous leurs pieds, pour trouver des vestiges et les revendre ensuite à prix d'or.

Alors, pour mettre ses antiquités en sécurité, l'Égypte a construit un musée ultra sécurisé dans la banlieue du Caire. Un chantier de près d'un milliard d'euros… Pour ce qui doit être le plus vaste musée d'antiquités du monde : 600 mètres de longueur, au pied des pyramides de Guizeh. Le musée abrite certains objets trouvés dans la tombe de Toutankhamon, et jamais montrés au public.

L'Égypte tente de mettre ses trésors à l'abri, mais parviendra-t-elle à faire revenir ses touristes ? À cause de l'insécurité du pays, beaucoup de Français ont renoncé à faire le voyage. Mais ceux qui viennent profitent d'un paysage à couper le souffle et de pyramides quasi désertes. Et certains en profitent même pour découvrir l'Égypte dans des conditions exceptionnelles. Des privilégiés remontent, seuls au monde mais sous haute sécurité, le cours du Nil sur un bateau de croisière et s'offrent un séjour à prix cassé et hors du commun.

Rédigé par Sarah

Publié dans #M6

Commenter cet article