Coup d'envoi de la série d'anticipation "Trepalium" ce soir sur ARTE (vidéo)

Publié le 11 Février 2016

Coup d'envoi de la série d'anticipation "Trepalium" ce soir sur ARTE (vidéo)

Ce soir et jeudi prochain à 20h55, ARTE diffusera "Trepalium", une excellente et remarquable série d'anticipation de six épisodes de 52 minutes réalisée par Vincent Lannoo et avec Léonie Simaga, Pierre Deladonchamps, Ronit Elkabetz, Aurélien Recoing, Olivier Rabourdin, Lubna Azabal, Charles Berling...

Thriller d’anticipation ambitieux servi par un casting de prestige, Trepalium tisse des destins romanesques dans un monde futuriste où 80 % de sans-emploi font face à 20% d’actifs.

Dans ce monde, deux espaces sont séparés par un Mur d’enceinte imprenable. D’un côté la Zone, de l’autre la Ville. Cédant à une menace terroriste, le gouvernement impose aux salariés d’employer un quota d’« Emplois Solidaires » triés sur le volet. La famille de Ruben Garcia (Pierre Deladonchamps), un ingénieur en pleine ascension, est contrainte d’embaucher la Zonarde Izia (Léonie Simaga), qui rêve d’offrir un nouveau destin à son jeune fils Noah (Némo Schiffman)…

ÉPISODE 1
Dans un monde futur, ici ou ailleurs, de graves décennies de crise ont créé une société dans laquelle 20% de la population ont un travail et 80% en sont dépourvus. Entre eux, un Mur, imprenable, qui sépare la Ville de la Zone. Pour calmer les tensions sociales, la Première ministre Nadia Passeron (Ronit Elkabetz) décide de créer 10 000 Emplois Solidaires sélectionnés dans la Zone pour travailler en Ville. Izia Katell est choisie. Elle travaillera pour la famille de Ruben Garcia, ingénieur dans la plus grande entreprise de la Ville, Aquaville.

ÉPISODE 2
La femme de Ruben Garcia, l’employeur d’Izia est introuvable depuis 24h. Ruben Garcia doit pourtant faire bonne figure et afficher une harmonie familiale exemplaire, pour obtenir le poste de directeur qu’il convoite depuis des années. Contraint et forcé par les circonstances, bluffé par l’étonnante ressemblance entre les deux femmes, Ruben Garcia va demander à Izia Katell de prendre la place de son épouse au sein de l’entreprise Aquaville. Se faire passer pour une Active quand on est une Zonarde va se révéler extrêmement hasardeux et dangereux…

ÉPISODE 3
Izia se retrouve prise dans un engrenage infernal : contrainte par son employeur de se faire passer pour une Active d’Aquaville, elle est à ce titre repérée par les activistes de la Zone. Ils se saisissent de l’opportunité de cette double identité pour exiger d’elle un vol de documents stratégiques pour leurs actions, et la mise à jour des fonctionnements opaques de cette multinationale. Izia est tétanisée à l’idée qu’on puisse découvrir sa double imposture.

Rédigé par LZDP

Publié dans #ARTE

Commenter cet article