"Grand Format - FIFA : le système Blatter" ce dimanche dans Stade 2

Publié le 14 Février 2016

"Grand Format - FIFA : le système Blatter" ce dimanche dans Stade 2

A ne pas manquer ce dimanche 14 février à partir de 17h dans Stade 2 : le « Grand Format » signé Nicolas Geay propose une enquête exclusive sur les affaires qui ont déstabilisé la FIFA.

A moins de deux semaines de l’élection à la Présidence de la FIFA, qui se déroulera le 26 février prochain, ce reportage, résultat de plusieurs mois d’enquête, dépeint la situation de l’instance dirigeante du football mondial, déstabilisée par les affaires de corruption.

De Trinidad & Tobago à Zurich, en passant par Brasilia, ce reportage dresse le bilan alarmant de la gouvernance du football mondial. Comment une institution telle que la FIFA a-t-elle pu se transformer en un système mêlant dangereusement lobbying et corruption ?

Nicolas Geay, grand reporter à la Rédaction des Sports de France Télévisions, a recueilli les témoignages d’anciens membres de la FIFA, d’hommes d’affaires, d’avocats, d’anciens responsables de comités de candidature pour l’obtention de la Coupe du Monde, ou encore d’anciens footballeurs, pour analyser le « système Blatter », Président de la FIFA depuis 1998. Le journaliste est ainsi parti à la rencontre de plusieurs acteurs clefs de de ce dossier :

- Jack Warner, ancien vice-président de la FIFA, mis en cause pour les détournements de fond révélés par Chuck Blazer, le trésorier de la FIFA

- Phaedra Almajid et Bonita Mersiades, responsables respectivement de la communication au sein des comités de candidature qatari et australien en vue de l’attribution de la Coupe du Monde 2022, qui ont lancé l’alerte sur des pratiques de lobbying proches de la corruption

- Raï et Romario, anciens joueurs brésiliens, qui ont contribué également à mettre en lumière les pratiques pouvant exister au sein de certaines instances fédérales

- Guido Tognoni, ancien attaché de presse de Sepp Blatter, qui décrypte le système mis en place notamment pour s’assurer le soutien des « petites » fédérations

- Jaimie Fuller, homme d’affaires australien, qui possède un document démontrant une incohérence dans les montants des droits TV des Coupes du Monde 2010 et 2014 pour les Caraïbes

- Jérôme Champagne, candidat à la Présidence de la FIFA

- André Marty, porte-parole de la justice suisse, qui fait une mise au point sur le dossier mettant aux prises Sepp Blatter et Michel Platini.

Rédigé par LZDP

Publié dans #France 2

Commenter cet article