"L’assassinat d’Ilan Halimi" ce soir sur France 3

Publié le 11 Février 2016

"L’assassinat d’Ilan Halimi" ce soir sur France 3

France 3 rend hommage à Ilan Halimi en diffusant "L’assassinat d’Ilan Halimi" ce soir à 23h10.

Dix ans après sa mort dans des circonstances particulèrement barbares, France 3 rend hommage à Ilan Halimi en diffusant le documentaire « L’assassinat d’Ilan Halimi ».

Après avoir été séquestré, affamé, torturé pendant 24 jours dans une banlieue aux portes de Paris, Ilan Halimi est retrouvé le 12 février 2006 au matin, agonisant près d’une voie ferrée, bâillonné, menotté. Ilan meurt dans l’ambulance qui le conduit à l’hôpital. Il avait 24 ans.


Pour la Brigade Criminelle, l’Unité d’élite de la Police Judiciaire, la mort d’Ilan est vécue comme un terrible échec, le premier de son histoire pour une affaire d’enlèvement.
Sous la forme d’une chronique policière, ce film revient sur cet échec, ses conséquences, et sur ce que dit de notre société, ce crime monstrueux que beaucoup ont espéré cantonner à la rubrique « fait divers ».
Qu’est-ce qui a empêché à ce point la hiérarchie policière, et par la suite justice et médias, d’envisager - et après les dépositions des ravisseurs de ce tristement célèbre Gang des Barbares », - de reconnaître qu’au-delà du crime crapuleux s’exprimait une haine antisémite, viscérale, culturelle pour ce qu’Ilan représentait ? D’admettre tout simplement qu’un crime avéré antisémite pouvait être qualifié d’antisémite dans cette France du début du 21ème siècle.


Un film construit autour du témoignage de Yaël Halimi - la soeur d’Ilan -, et ceux, exclusifs, de dirigeants et officiers de la Police parisienne ayant travaillé sur l’enquête.

Avec les interventions, des avocats Françoise Castro, Francis Szpiner, Jean-Pierre Mignard et de l’avocat Général Philippe Bilger, de Malek Boutih et Julien Dray, de l’historien Henry Russo, du criminologue Alain Bauer, des journalistes Annette Levy-Willard et Patricia Tourangeau et du philosophe Adrien Barraut.
Quelques dix ans après, l’assassinat d’Ilan Halimi résonne aujourd’hui comme une des premières alertes que notre société ébranlée dans ses certitudes égalitaires et républicaines n’a alors pas voulu entendre.

Un film sur le déni français.

Rédigé par Sarah

Publié dans #France 3

Commenter cet article