Aymeric Caron invité de "Folin Hebdô" ce soir sur France Ô

Publié le 28 Avril 2016

Sébastien Folin (Crédit photo : Nathalie Guyon / FTV)

Sébastien Folin (Crédit photo : Nathalie Guyon / FTV)

Chaque jeudi à 23h30 sur France Ô dans "Folin Hebdô", Sébastien Folin orchestre des débats autour de l’actu, en compagnie de ses chroniqueurs (Philippe Vandel, Leïla Kaddour-Boudadi, Aline Afanoukoé, Fabrice d’Almeida et Vincent Cespedes).

L’un de ces débats est basé sur une fausse actu. Pourquoi ? Parce que les fausses infos, ca arrive tous les jours sur internet. Alors l’équipe vous alerte, vous amuse et finit par vous dire la vérité.

Invités cette semaine : Aymeric Caron

Débat 1 – Les animaux : des hommes comme les autres ?
Aymeric Caron vient de publier un livre qui s’intitule : « Antispéciste : réconcilier l’humain, l’animal, la nature ». L’occasion d’évoquer la souffrance animale et de revenir sur l’association L214 qui, grâce à des vidéos chocs, dénonce la maltraitance faite aux animaux. Etre antispéciste, c’est penser que toutes les espèces se valent. L’homme est-il l’égal de l’animal ? Faut-il devenir tous végétariens ?

Eliott
Cette semaine, Eliott s’intéresse à la décision rendue par le Conseil des Prud’hommes de Paris : traiter son employé de « PD » ne serait pas considéré comme une insulte homophobe si c’est un coiffeur. Rappel des faits : une gérante de salon de coiffure a abusivement licencié son employé en le traitant de « sale PD ». Alors, insulte ou pas insulte ?

Débat 2 – Nabilla : coup de poignard à la littérature ?
Nabilla est-elle passée d’une ontologie heideggerienne du shampoing à une réflexion bergsonnienne sur la conscience devenante ? C’est la question que se pose très sérieusement le philosophe Francis Métivier dans un article de l’Obs où il explique que Nabilla, tel Monsieur Jourdain faisant de la prose sans le savoir, est… philosophe ! Son livre nous révèle-t-il réellement quelque chose de notre époque ou est-ce juste de la littérature de caniveau ?

Rédigé par LZDP

Publié dans #France Ô

Commenter cet article