Ethiopie, le pays des origines dans "Echappées belles" ce soir sur France 5

Publié le 16 Avril 2016

Sophie Jovillard (Nathalie GUYON / FTV France 5)

Sophie Jovillard (Nathalie GUYON / FTV France 5)

Ce samedi en première partie de soirée (redifffusion le dimanche à 10h25), France 5 proposera un nouveau numéro de la dixième saison de son magazine Échappées Belles qui aura pour thème « Ethiopie, le pays des origines ».

Pour Échappées Belles, une fois par mois, Sophie Jovillard propose de partir à la découverte d'une route emblématique. Cette semaine la route de Jean Charles Deniau qui part en Ethiopie.

S’il est une qualification qui n’est pas usurpée, c’est bien celle qui présente l’Ethiopie comme le pays des origines. Je l’ai parcouru du nord au sud sur 4000 kilomètres en quête de tout ce qui nous rattache au début de l’humanité car....

C’est en Ethiopie que la plaque terrestre s’est déchirée il y a 20 millions d’années, séparant l’Afrique de l’Asie et ce grand bouleversement de la terre à engendré des paysages grandioses, incomparables dans leur beauté originelle.

C’est là qu’a été trouvée la gracile Lucy notre ancêtre. Je suis allé au fond de l’Awash, où ses ossements ont été mis à jour en 1974 et je l’ai vu, sortie exceptionnellement du coffre fort qui l’abrite dans le Musée d’Addis Abeba.

L’Ethiopie, c’est aussi un patchwork de climats – alpin, aride, désertique, tropical. En moins de cent kilomètres je suis passé de la chaleur étouffante du désert des Danakil au doux climat des montagnes couvertes d’eucalyptus du Wolo.

Dans ce grand pays où furent découverts le sorgho, le teff et surtout le café il n’y a pas de tracteurs, tout se fait à la main comme aux premiers temps de l’agriculture. J’ai côtoyé les fiers paysans Afars, Oromos, Tigréens, Dorzés, Amharas qui figurent parmi les 80 ethnies peuplant l’Ethiopie.

Ce pays qui nourrit l’imaginaire des écrivains et des voyageurs en recherche d’aventure, de dépaysement ou simplement de spiritualité – avec la très ancienne religion orthodoxe - m’a fasciné.

Pour Homère il était « béni des dieux » pour moi, ce jugement est plus que justifié.

Ce documentaire inédit est diffusé en 2e partie de soirée après la rediffusion d'Échappées Belles les lacs italiens.

Rédigé par Sarah

Publié dans #France 5

Commenter cet article