L'effet Papillon nous entraîne en Norvège, aux Etats-Unis et en Egypte sur Canal+

Publié le 24 Avril 2016

Daphné Roulier (Crédit photo : Xavier Lahache / Canal+)

Daphné Roulier (Crédit photo : Xavier Lahache / Canal+)

Les abonnés de Canal+ ont la chance retrouver chaque dimanche à 15h10 Daphné Roulier aux commandes de "L'effet papillon", le magazine de référence de l'actualité internationale produit par CAPA et donc la rédaction en chef est assurée par Thomas Zribi.

NORVEGE, DANS LA PEAU D'UN MIGRANT d'Amira Souilem et Grégory Roudier
Vis ma vie de réfugié ! La Norvège n'a pas attendu la plus grave crise migratoire depuis la seconde guerre mondiale pour sensibiliser ces concitoyens aux conditions de vie des migrants.
Depuis 2004, 70 000 enfants et adolescents ont été envoyés dans de faux camps de réfugiés pour effleurer l'enfer auquel sont confrontés des millions de gens. Un jeu de rôle destiné à éveiller les consciences mais, même au pays du prix Nobel de la Paix et de la défense des Droits de l'Homme, cette initiative dérange.

ETATS-UNIS, HILLARY CLINTON LA LUTTE FINALE de Jaouhar Nadi et Yves Schaeffner
Sourire carnassier, brushing impeccable, aux Etats-Unis, Hillary Clinton a déja gagné. Après avoir emporté l'Etat de New-York avec 247 délégués en jeu et plus de 15 points d'avance sur son rival Bernie Sanders, l'ex première dame est désormais assurée de remporter la primaire démocrate. Mais pour enfin atteindre le rêve de sa vie, devenir présidente, il lui faut encore adoucir son image trop hautaine et définitivement trop sérieuse. Comment s'en sort-elle sur le terrain ? PAPILLON l'a suivie en campagne.

EGYPTE, LES DISPARUS de Thierry Pasquet
En Egypte, les violations des Droits de l'Homme se multiplient sous couvert de lutte antiterroriste. Le président François Hollande en visite officielle au Caire a eu beau rappeler à son homologue la nécessité de ce droit fondamental, cinq ans après la révolution, le pays est en pleine dérive sécuritaire. Les disparitions forcées, d'activistes ou de simples citoyens, sont indénombrables, comme celle de l'étudiant italien Giulio Regeni, 28 ans, mort sous la torture. Une fuite en avant connue de tous mais très rarement évoquée face caméra. Trop dangereux. Faute d'autorisation, PAPILLON est parti tourner clandestinement dans le pays pour enquêter et recueillir ces témoignages accablants.

LE BIOPIC de David Castello-Lopes avec Mathieu Bonnet et Rodolphe Garczarek
Chaque semaine, PAPILLON revient sur la personnalité, le héros ou le anti-héros de la semaine. Ce dimanche, honneur à SERGIO MORO, juge fédéral brésilien.

Rédigé par LZDP

Publié dans #EffetPap, #Canal+

Commenter cet article