Pain, bouteilles, couteaux : comment leurs techniques de fabrication ont traversé les siècles dans E=M6

Publié le 10 Avril 2016

Crédit photo : Marie ETCHEGOYEN/M6

Crédit photo : Marie ETCHEGOYEN/M6

Mac Lesggy, le "Monsieur Science" de M6 présentera comme chaque dimanche E=M6 à 20h10 avec comme thème Pain, bouteilles, couteaux : comment leurs techniques de fabrication ont traversé les siècles !

Du moulin à l'usine géante, comment fabrique-t-on la farine de notre pain !
La farine du blé c'est l'ingrédient incontournable en matière de boulangerie et de pâtisserie. Au XVIIIe siècle en France, on consommait l'équivalent de 4 baguettes de pain par jour. Et aujourd'hui, même si le pain n'est plus la base de notre alimentation, il se vend tout de même 190 baguettes de pain par seconde ! Et oui, chaque année nous consommons en moyenne 58 kg de pain par personne. Mais depuis quand l'homme exploite-t-il le blé pour en faire de la farine ? Et comment à partir d'un grain de blé obtient-on cette poudre si fine ? E=M6 vous fait découvrir les coulisses d'un moulin à vent tel qu'il existait il y a plus de 300 ans. Vous allez voir qu'il ne suffit pas d'écraser un grain de blé pour fabriquer de la farine et que ce petit grain a une structure bien plus complexe qu'il n'y paraît ! Aujourd'hui les moulins ont été remplacés par ce qu'on appelle des minoteries, d'énormes usines impressionnantes capables de produire 360 tonnes de farine par jour… contre 200 kg de farine par jour dans les moulins traditionnels d'antan ! Ces usines peuvent fabriquer jusqu'à 6 types de farines différentes à partir d'un même grain de blé dont on va utiliser tous les composants. Et oui, les machines d'aujourd'hui ont tellement perfectionné les techniques de broyage et de tri du blé que rien ne se perd !

Des souffleurs de verre aux verreries modernes, l'étonnante histoire de nos bouteilles !
Pendant le repas, dans le frigo, au sport, au travail, les bouteilles nous suivent partout et même si beaucoup d'entre elles sont en plastique, le verre reste incontournable ! 58% des Français considèrent en effet que le verre est le matériau d'emballage le plus sûr d'un point de vue sanitaire. Grandes, petites, arrondies, rectangulaires, ovales, nos bouteilles en verre peuvent prendre toutes les formes et toutes les couleurs, au point que certains les collectionnent même ! Savez-vous que le verre est fait à partir d'une matière première que nous connaissons tous, le sable, que l'on appelle scientifiquement de la silice ? Mais s'agit-il du sable de nos plages ? Comment, en le faisant fondre, parvient-on à obtenir du verre ? Pourquoi, si on ne le recuit pas, le verre peut-il exploser ? Mac Lesggy a rencontré un maître verrier qui utilise des techniques millénaires pour fabriquer de superbes objets. Mac va vite se rendre compte que créer un petit objet en verre demande une technique très précise et beaucoup de souffle ! Aujourd'hui, les usines modernes sont capables de fabriquer 150 000 bouteilles par jour. Comment est-ce possible ? Une usine nous a ouvert ses portes et nous dévoile en avant-première ses nouvelles bouteilles en verre fluorescent qui brillent dans l'obscurité !

De la forge traditionnelle à l'usine de métallurgie, l'étonnante fabrication de nos couteaux !
Regardez autour de vous, le métal est partout ! Nos couverts, voitures, téléphones, montres et même les bâtiments dans lesquels nous habitons sont tous constitués de métal. Celui que nous utilisons le plus dans notre vie quotidienne, c'est le fer. Mais où le trouve-t-on à l'état naturel ? Découvrez comment, en le chauffant à très haute température, on obtient une réaction chimique qui le transforme en acier, un matériau ultrarésistant que l'on va ensuite pouvoir forger. Nos spécialistes vous dévoilent les secrets de fabrication d'un objet que nous utilisons tous les jours : le couteau. Pendant des siècles, ce sont les forgerons qui fabriquaient aussi bien les couteaux que les armures. Et il fallait des heures pour fabriquer un simple couteau ! Aujourd'hui, des machines impressionnantes bourrées de capteurs ont remplacé le savoir-faire des hommes. Si les usines sont capables de produire 3 000 couteaux par jour, vous allez voir que les principes de base sont toujours les mêmes qu'au Moyen-Âge.

Rédigé par Sarah

Publié dans #M6

Commenter cet article