"Tchernobyl et ses conséquences radioactives" au cœur d'un documentaire ce soir sur Discovery Science

Publié le 26 Avril 2016

"Tchernobyl et ses conséquences radioactives" au cœur d'un documentaire ce soir sur Discovery Science

Ce mardi à 19h50, Discovery Science diffusera le documentaire inédit « Tchernobyl : nature radioactive ».

30 ans après l’explosion de la centrale nucléaire, explorez les terres de Tchernobyl en compagnie de deux scientifiques. L’émission spéciale de Discovery Science vous permettra de faire le point sur les conséquences de la radioactivité.

La simple évocation de Tchernobyl doit sûrement vous rappeler les heures les plus sombres des années 80. Cette ville ukrainienne presque entièrement vidée de sa population avait subi l’une des pires catastrophes nucléaires de l’histoire avec des retombées radioactives cent fois plus élevées que les radiations des bombes larguées sur Hiroshima et Nagasaki.

Incluse dans une zone de sécurité d’un rayon de 30 km, Tchernobyl n’est plus qu’une vaste étendue inhabitable et dangereuse. Même si certaines personnes ont pris le risque de retourner habiter dans la zone, la ville est uniquement accessible aux ouvriers de la centrale.
Cependant, deux scientifiques – l’anthropologue britannique Mary-Ann Ochota et le biologiste américain Rob Nelson – ont eu un accès total au site afin d’enquêter sur les conséquences de cette radioactivité sur les hommes, les animaux et la nature, trente ans après la contamination. Habilités à rester aussi longtemps que nécessaire pour mener leurs recherches, ils devront s’assurer que l’exposition aux rayonnements ne soit pas trop élevée.

Dans le but de comprendre les comportements et mutations inhabituels engendrés par les radiations, vous verrez notamment Rob, en pleine forêt et de nuit, étudier les comportements d’une meute de loups devenue très agressive envers les hommes.

Vous rencontrerez avec Mary-Ann les derniers habitants de Tchernobyl avec l’espoir de comprendre les raisons qui les ont poussés à y rester.

Vous irez également dans la « forêt rousse » récolter des échantillons de feuilles afin d’en relever la radioactivité.

Enfin, vous approcherez au plus près de la centrale et de son lac pour savoir si les rumeurs à propos de poissons mutants sont fondées ou non.

Rédigé par LZDP

Publié dans #Discovery Science

Commenter cet article