Voitures volées : les nouvelles filières dans Enquête Exclusive sur M6

Publié le 17 Avril 2016

Bernard de la Villardière (Crédit photo : Benjamin Decoin /M6)

Bernard de la Villardière (Crédit photo : Benjamin Decoin /M6)

Ce soir à 23h, Bernard de la Villardière présentera sur M6 un numéro de son magazine Enquête Exclusive avec au programme Voitures volées : les nouvelles filières

En France, les vols de voitures explosent. En 2015, 111 000 véhicules disparaissaient, soit 300 par jour ! Au palmarès, la Smart, la Ford Fiesta et la Peugeot 406 arrivent en tête, devant les luxueuses berlines allemandes (BMW, Mercedes, Audi). Un phénomène de plus en plus inquiétant…

Désormais, trois véhicules sur quatre sont dérobés à la suite d'un piratage électronique. On appelle cela le « Mouse Jacking », le vol à la souris. Une véritable arme fatale, sous la forme d'un simple boîtier, disponible sur Internet, qui permet aux voleurs de contourner le système de sécurité des véhicules, même les plus sophistiqués. Résultat, le business du vol de voitures est devenu énorme. On l'estime à 450 milliards d'euros dans le monde et les mafias s'en sont emparées.

Pendant plus d'un an, de la France à la Belgique en passant par l'Italie et l'Espagne, nos équipes ont suivi les plus fins limiers de la police ; des unités spécialisées dans le vol de voitures. Chaque année, ces experts enquêtent sur ces réseaux de criminalité organisée, qu'ils parviennent parfois à démanteler. Leurs investigations se font au long cours, à cheval sur plusieurs pays. Car pour le vol de véhicules à grande échelle, les mafias ont appris à se jouer des frontières. Elles volent dans un pays et revendent dans un autre.

En Italie, le port de Gênes est devenu la plaque tournante du trafic de voitures en Europe. Ici, presque chaque jour, des dizaines de voitures de luxe volées sont interceptées par les policiers. La plupart du temps, elles sont remaquillées (souvent en Espagne où sévissent des as de la contrefaçon) et cachées dans des containers. Ces voitures partent ensuite dans les pays arabes et en Afrique.

En Belgique, près de la frontière française, la plupart des véhicules volés se retrouvent sur des sites Internet d'occasion. La mafia recrute même des mères de famille au-dessus de tout soupçon pour les écouler à prix attractif. Et des acheteurs, croyant dénicher une bonne affaire, se retrouvent, sans le savoir, possesseurs d'une voiture volée. Chaque mois, les enquêteurs en saisissent des centaines.

Qui sont ces nouveaux trafiquants ? Quelles sont leurs techniques ? Pourquoi visent-ils la France ? Et comment faire pour se protéger contre les vols ? Plongée au cœur de la nouvelle filière des voitures volées.

Rédigé par Sarah

Publié dans #M6

Commenter cet article