Journée #FreeBolero sur France Musique

Publié le 3 Mai 2016

Journée #FreeBolero  sur France Musique

En ce début mai, le Boléro de Ravel tombe dans le domaine public. Le Boléro : une œuvre dont le triomphe stupéfiera tout le monde, à commencer par son auteur.

Bien que les critiques se moquaient de ce qu'ils percevaient comme simple voire vulgaire, l’œuvre a causé une sensation immédiate, et ce dès la première représentation. Une dame dans la salle cria « au fou ». Ravel hochant la tête, aurait dit à son frère : « En voilà au moins une qui a compris ».

Cette œuvre n’échappa pas non plus à la critique de son concepteur. A ceux qui s’aventuraient à lui demander ce qu’il tenait pour son chef d’œuvre, Ravel répondait : « c’est le Boléro voyons, malheureusement il est vide de musique » ; bien conscient qu’une telle œuvre allait servir avant tout comme toile de fond pour la danseuse, actrice et commanditaire Ida Rubinstein. Cette dernière voulait en effet à l’origine un ballet espagnol.

L'essentiel de l’œuvre réside en un long et lent crescendo où l’on y retrouve des mélodies habituelles de type arabo-espagnol avec une rythmique insistante. Ce thème passe d'une section de l'orchestre à l'autre, créant ainsi un effet hypnotique débouchant sur une apogée explosive. « Une écriture simple et directe sans la moindre tentative de virtuosité » précisait le compositeur.

Son caractère musico-sexuel est explicite au point que Rubinstein dépeint une femme tsigane qui danse devant une foule d’hommes sur une table dans un salon espagnol.

Découvrez ou redécouvrez ce 3 mai de 7 à minuit sur France Musique, comment le Boléro est devenu un refrain du monde.

Rédigé par LZDP

Publié dans #Actu Radio, #France Musique

Commenter cet article