Là où bat le cœur de l'économie dans In Situ sur France 3

Publié le 4 Mai 2016

Marie-Sophie Lacarrau (Crédit photo : Nathalie Guyon / FTV)

Marie-Sophie Lacarrau (Crédit photo : Nathalie Guyon / FTV)

Ce soir sur France 3 après le Soir 3 la chaine proposera dans In Situ « Là où bat le cœur de l'économie ».

Pour ce quatrième numéro, Marie-Sophie Lacarrau nous emmène découvrir de nouvelles tendances, à Bordeaux et ses alentours, et décrypte avec Frédéric Lenoir, philosophe, sociologue et écrivain, les clés du "bien-vivre" et du bonheur. Enquêtes sur le marché de la forme :

Digital détox, un jeûne pour les hyperconnectés
Les sollicitations numériques sont nombreuses et envahissent notre quotidien plus que de raison ! Une frénésie qui suscite de plus en plus l’envie de débrancher. Avec la cure "Digital Détox", Pierre et Sylvie Massot proposent un sevrage technologique à ceux et celles qui souhaitent faire une pause numérique : plus de téléphone portable, d’ordinateur, de tablette, ni de lecteur mp3. On revient à l’essentiel.

Le bien-être dans l’assiette !
Manger local et consommer des produits de saisons, devient une habitude de vie. Etre Bio et locavore, est plus tendance que jamais. A Bordeaux, Xavier Dardot a créé le Magasin Général, une épicerie-restaurant bio et locale, qui limite l'utilisation d'emballages et propose des menus bio à moins de 15 euros.

Le bonheur est dans le running !
La course à pied séduit 12 millions de coureurs réguliers, soit deux fois plus d’adeptes qu’il y a 15 ans. Avant, on faisait un "jogging" de temps en temps. Aujourd'hui, la course à pied a pris des airs de sport tendance et on parle de "running". A l’image d’Endurance shop, de plus en plus de magasins se sont spécialisés dans la vente d’articles de running.

Les vertus « anti-âge » de la vinothérapie
Booster par une clientèle toujours plus sensible au bien-être, les spas se sont multipliés en France. On compte plus de 9 000 instituts et spas (y compris les spas hôteliers au nombre de 400 dont le chiffre d’affaires avoisine les 150 millions d’euros). Mais l’offre est nombreuse et la concurrence forte. Il faut donc émerger ! Delphine Duffours propose au Spa les sources de Caudalie, des soins « anti-âge » qui allient les vertus d'une eau de source naturellement chaude aux produits à base de pépins de raisins..

Rédigé par Sarah

Publié dans #France 3

Commenter cet article