« Cuba, l’histoire interdite », documentaire inédit ce soir sur France Ô (vidéo)

Publié le 1 Juin 2016

« Cuba, l’histoire interdite », documentaire inédit ce soir sur France Ô (vidéo)

Ce mercredi à 20h50, France Ô diffusera « Cuba, l’histoire interdite », un documentaire d’Emmanuel Amara et produit par Interscoop, avec la participation de France Télévisions.

Au travers d’images d’archives souvent inédites et de témoignages puissants de ceux qui ont contribué à l’écrire (anciens combattants, espions de la CIA ou du KGB, cadres du régime…), ce documentaire retrace l’histoire de soixante ans de castrisme. Un regard nouveau sur l’un des derniers régimes communistes de la planète.

Après avoir amorcé le rapprochement entre leurs deux pays lors d’une rencontre en marge du Sommet des Amériques, au Panamá, en avril 2015, Barack Obama et Raúl Castro se retrouvent une nouvelle fois sur le sol cubain le 20 mars dernier. Il s’agit de la première visite d’un président américain en exercice sur l’île depuis quatre-vingt-huit ans. Peut-être la fin de plusieurs décennies de relations tendues entre les États-Unis et cette petite, mais encombrante île caribéenne. Une île dont l’histoire est intimement liée à celle d’une révolution et d’un homme : Fidel Castro, le barbudo descendu de ses montagnes pour chasser le tyran Batista et installer ce qui demeure aujourd’hui le dernier bastion du pouvoir communiste en Amérique latine. Tellement de visages se sont cachés sous cette barbe mythique : du guérillero inspiré à l’orateur infatigable, du leader des non-alignés au stipendié des Soviétiques, du fustigateur de la société de consommation au nabab avec ses dizaines de propriétés, son île privée et son yacht.

Retour sur l’histoire cubaine depuis la révolution castriste. L’occasion de découvrir l’envers d’un régime qui a marqué son époque. Soixante ans de propagande, d’éclats politiques et de coups médiatiques. Soixante ans d’assassinats d’opposants, de corruption et de trafics en tous genres.

Rédigé par LZDP

Publié dans #France Ô

Commenter cet article