"Quand l'épicerie se la joue fine" dans "Le doc du dimanche" ce soir sur France 5

Publié le 12 Juin 2016

Valérie Durier (Crédit photo : Nathalie Guyon / FTV / France 5)

Valérie Durier (Crédit photo : Nathalie Guyon / FTV / France 5)

Dans le cadre de la case "Le doc du dimanche" présentée par Valérie Durier, France 5 diffusera ce soir à 20h40 "Quand l'épicerie se la joue fine" un documentaire de Lise-Thomas Richard pour Cat & Cie avec la participation de France Télévisions.

Les Français se serrent la ceinture à cause de la crise. Pourtant quand ils font leurs courses de nourriture, ils craquent pour ce qu’il y a de plus cher, l’épicerie fine. C’est l'un des seuls secteurs en croissance dans les rayons alimentaires. Confiture à l’ancienne, saumon fumé ou jambon cru à la coupe, épices exotiques ou condiments raffinés, produits label rouge ou de fabrication artisanale, ces produits d’exception ont envahi nos magasins. Huile d’olive à 80€ le litre, bouteille d’eau d’iceberg à 13€, riz noir de Thailande à 20 € le kilo, charcuterie de terroir à près de 100€, les prix sont à l’unisson.

A l’image de la Maison Plisson, ces produits haut de gamme ont aujourd’hui leurs magasins dédiés, à la déco soignée et innovante, qui révolutionnent les habitudes de consommation. Il y aurait près de 4000 de ces nouveaux épiciers en France. Auparavant réservés aux quartiers chics de Paris, comme Hediard ou Fauchon, ils conquièrent les quartiers populaires et les villes de province. De grandes enseignes comme les Galeries Lafayette, avec Lafayette Gourmet, ou le Bon Marché, avec la Grande épicerie, ont fait le choix de consacrer des milliers de M2 à ces nouveaux produits chers qui attirent les consommateurs. Même les hypermarchés leur font aujourd’hui une place. Après des années de dérives alimentaires, ces nouveaux épiciers proposent une alternative à la standardisation et à la malbouffe. Des produits de qualité, souvent issus de petits producteurs, des savoir-faire pointus et originaux, des packagings innovants, des fabricants et des marques aussi qui « racontent une histoire ».

Comment ces nouveaux épiciers réussissent-ils à conquérir les consommateurs malgré leur prix élevé ? D’où viennent les produits qu’on trouve sur leurs rayons? En a-t-on pour son argent lorsqu’on paie le prix fort pour s’offrir des produits gourmands haut de gamme ? Comment un grand magasin comme La Grande Epicerie se bat-il pour attirer les meilleurs fabricants et offrir les produits les plus attractifs à ses clients ?

Des coulisses de la Grande epicerie du Bon Marché à Paris à l’ouverture d’une nouvelle épicerie branchée à Marseille en plein quartier populaire de Noailles, dans les pas de deux financiers reconvertis dans l’huile d’olive de Grèce ou aux cotés d’Erwann, chasseur d’épices à la recherche d’un poivre d’exception au Cameroun, enquête dans les secrets des nouveaux épiciers.

Rédigé par LZDP

Publié dans #France 5, #ledocdudimanche

Commenter cet article