Coup de griffe : Bruno Guillon et Fun Radio privés d'audience

Publié le 2 Juillet 2016

Coup de griffe : Bruno Guillon et Fun Radio privés d'audience

URGENT, URGENT ! Oui bon rien de vraiment urgent dans ce coup de griffe mais pourtant (un) certain(s) site(s) médias avait pris cette « affaire » comme l’info la plus importante de l’année : la plus grande fraude d’audience radio de tous les temps (oui rien que ça, certain(s) journaliste(s) savent peser leurs mots !

Et bim, il est sorti ce mot « fraude » ! Oui car sachez qu’en France il y a actuellement un homme, que nous ne citerons pas pour conserver son anonymat, qui aurait organisé volontairement la plus grande fraude pour fausser des audiences radios !

Fraudeur, menteur, magouilleur, tricheur… Les mots ne manquent pas pour qualifier le comportement de cette personne que nous appellerons Bruno G. Son tort ? Avoir demander à ses auditeurs et donc à ceux qui l’écoutent, de répondre qu’ils écoutaient Fun Radio si jamais Médiamétrie venait à les appeler pour les fameux sondages radio qui sont au centre de cette très sombre histoire…

Oh ce Bruno G. est tellement organisé qu’il le fait depuis des mois ! Mais apparemment ses concurrents ont mis aussi des mois avant de s’en apercevoir. Ou alors, solution B, cela ne dérangeait personne auparavant mais maintenant que le principal concurrent de Fun Radio commence à sentir le souffle de la station au son dancefloor dans son cou, il était quand même bien temps de faire quelque chose.

Alors quoi de mieux d’organiser une vendetta contre la station en appelant d’autres groupes concurrents et de dire que le succès de Fun Radio est uniquement dû aux appels de ce Bruno G. de dire à ses auditeurs de répondre Fun radio à Médiamétrie. Et à écouter les leaders de ses concurrents, ce Bruno G. est tellement fourbe et sournois et manipulateur, qu’il serait même capable de convaincre des personnes qui n’écoutent jamais Fun Radio de répondre pourtant à Médiamétrie qu’ils écoutent la station musicale jeune de la Rue Bayard ! Un sorcier ce Bruno G. je vous dis ! Bon si Bruno G. me lit, je serais aussi content qu’il fasse venir le soleil en Bretagne quitte à utiliser à bon escient ses pouvoirs magiques !

Et pourtant tout a marché comme prévu pour les concurrents puisque Médiamétrie a annoncé cette semaine qu’elle ne publierait pas les prochaines audiences de Fun Radio ! Tout a marché car grâce à cette suppression d’une petite ligne dans cette enquête 126000, tout le monde va gagner des points de Part d’Audience et tout le monde va s’en vanter le 13 juillet vous allez voir… En omettant de dire bien entendu le pourquoi de cette hausse !

Ce Bruno G. fait peur ! Mais au lieu de l’attaquer, il suffirait peut-être de se poser la question de pourquoi il grapille vague après vague de nouveaux auditeurs parvenant même à dépasser le leader sur un quart d’heure sur la dernière vague et peut-être même plusieurs quarts d’heures sur la vague avril-juin… ? Mais ça nous le saurons jamais car les sondages intermédiaires ne sont jamais dévoilés…

Allez, rompons cet anonymat.. Bruno Guillon et toute son équipe (Christina, Vacher, Elliott, Fonf pour ne citer qu’eux) ont réussi en quelques saisons à faire exploser les audiences du morning de Fun Radio au détriment des concurrents. Pourquoi ? Pas artificiellement comme certains voudraient le faire croire en demandant à leurs auditeurs de répondre Fun Radio à Médiamétrie (non mais c’est quand même énorme ça) mais juste parce que cette équipe a crée un lien avec ses auditeurs : La Famille ! Une chose que les concurrents ne comprennent apparemment pas…

Et pourtant il leur suffirait d’aller jeter un coup d’oeil dans les commentaires d’articles parlant de ce FunGate ! Car même sur des sites ayant couvert cette affaire comme l’affaire du siècle, nombreux sont les commentaires qui prennent la défense de Bruno Guillon !

Dans cette histoire, Fun Radio sort peut-être quelque peu perdante car elle ne devrait pas figurer dans la prochaine enquête Médiamétrie mais du point de vue des auditeurs, pas sûr que le leader ayant lancé toute cette procédure sorte grand gagnant de toute cette mascarade ! Car tout ceci ne serait-ce pas qu’une histoire de jalousie

Ah et puis dernier petit détail, il y a un an, Bruno Guillon avait décidé d'aller offrir le café à tous ses concurrents. Tous l'avaient accueilli dans les studios pour faire un bout d'antenne avec lui que ce soit Vincent Cerrutti sur Chérie FM, Difool sur Skyrock, Camille Combal sur Virgin Radio... Ah il en manque un... Et pourtant, c'est l'un des meilleurs amis de Bruno Guillon... Les dirigeants de ce leader ont décidément une vraie dent contre le morning de Fun radio...

Rédigé par Jeremy

Publié dans #Fun Radio, #Coup de Griffe, #Actu Radio

Commenter cet article