Deuxième soirée de la saison 11 de "L'amour est dans le pré" ce soir sur M6

Publié le 18 Juillet 2016

L'amour est dans le pré - Saison 11 (Crédit photo : M6 / DR)

L'amour est dans le pré - Saison 11 (Crédit photo : M6 / DR)

Tous les lundis à 21h, M6 propose à ses téléspectateurs la 11ème saison inédite de « L’amour est dans le pré » présentée par Karine Le Marchand.

En début d’année, lors de deux soirées spéciales, nous avons fait la connaissance de 14 nouveaux agriculteurs célibataires (3 femmes et 11 hommes). Nous les avons découverts dans leur quotidien via leur rencontre avec Karine Le Marchand : leur personnalité, leurs attentes amoureuses, et leurs désirs de vie à deux.

Avec spontanéité et sincérité, ils nous ont livré leurs passions, leurs fragilités, et se sont confiés à coeur ouvert sur leurs rêves d’Amour. Nos 14 agriculteurs vont désormais ouvrir les lettres qui leur ont été adressées depuis la France entière, et, enfin, pouvoir rencontrer celles et ceux qui sont tombés sous leur charme…

Épisode 3 : les speed-dating
La semaine dernière, nos 14 agricultrices et agriculteurs ouvraient les centaines de lettres enflammées reçues suite à la diffusion de leurs portraits. Aujourd’hui nous retrouvons 4 d’entre eux, au moment de rencontrer pour la première fois les auteurs des déclarations qui les ont le plus touchés :
- Monique, 55 ans, hélicicultrice des Alpes-Maritimes
- Bruno, 47 ans, viticulteur dans le Bas-Rhin
- Bernard le Picard, 49 ans, éleveur de vaches laitières dans l’Aisne
- Julien, 33 ans, éleveur de vaches allaitantes en Meurthe-et-Moselle

C’est au cours d’un speed dating que nos 4 célibataires vont découvrir leurs prétendantes ou prétendants, dans un charmant restaurant du coeur de Paris. Des entrevues d’une dizaine de minutes qu’ils auront le loisir d’interrompre à tout moment. L’heure des premiers regards et jeux de séduction… À l’issue de ces rencontres, deux élu(e)s viendront les rejoindre à la ferme pour une semaine pleine de surprises, de joies ou de déceptions… Mais avec l’immense espoir d’une rencontre amoureuse déterminante pour le reste de leur vie !
Monique, toujours aussi organisée, a pris ses précautions pour ne pas se tromper à nouveau après deux divorces. C’est donc munie d’une armada de fiches, soigneusement préparées, que notre hélicicultrice va recevoir ses 7 prétendants…

Bruno, malgré sa carapace de dur à cuir, aborde ses 10 speed-dating non sans une certaine appréhension. Particulièrement touché par deux courriers, ses coups de coeurs se confirmeront-ils lors de cette première rencontre ?

Bernard le Picard entame cette journée déterminé et décidé à aller de l’avant. Seules 3 prétendantes ont pu faire le déplacement… mais pourquoi chercher la quantité si la qualité est au rendez-vous ?

Julien a convié 5 prétendantes très différentes mais avec un point commun : toutes sont complètement tombées sous son charme ! Malgré une pointe de stress évidente, son humour et sa gentillesse pourraient très rapidement faire chavirer des coeurs…

Épisode 4 : La vie à la ferme
Quelques jours seulement se sont écoulés depuis les speed-dating. Le moment est venu pour Monique, Bruno, Bernard le Picard et Julien de recevoir pendant 6 jours les deux prétendantes ou prétendants qu’ils ont invités chez eux. Ces derniers vont avoir le loisir de découvrir l’univers agricole de leurs hôtes avec tout ce que cela comporte…

Plongés dans les derniers préparatifs, nos célibataires mettent tout en oeuvre pour recevoir leurs convives dans les meilleures conditions. Si l’enthousiasme est bien présent, une certaine appréhension commence à gagner chacun d’entre eux, conscient que le cours amoureux de leur existence peut changer à tout jamais.

Du côté des soupirantes et soupirants, l’esprit de compétition commence déjà, pour certains, à poindre le bout de son nez. Derrière une décontraction de surface, un bras de fer est bel et bien engagé pour tenter de marquer les premiers points auprès de l’élu(e) de leur coeur.

L’amour sera-t-il au rendez-vous ? Les choses sérieuses commencent…

Rédigé par LZDP

Publié dans #ADP, #M6

Commenter cet article