Grands départs : immersion dans les coulisses d'une aire d'autoroute dans Zone Interdite sur M6

Publié le 13 Juillet 2016

Crédit photo : Cyril LAGEL/W9

Crédit photo : Cyril LAGEL/W9

Ce soir dans Zone interdite sur M6 à 20h40 Marie-Ange Casalta proposera un reportage qui aura pour sujet Grands départs : immersion dans les coulisses d'une aire d'autoroute.

Que ce soit pour déjeuner, faire le plein d'essence ou se dégourdir les jambes, l'aire d'autoroute est un passage obligé pour les vacanciers. Celle de Lançon de Provence (Bouches-du-Rhône) est la deuxième plus grande de France. Située sur l'autoroute du soleil, la plus fréquentée d'Europe en été, elle accueille près de 70 000 automobilistes chaque jour, l'équivalent d'une petite ville, sur seulement quelques hectares. Une concentration inégalée !

Dans cette fourmilière qui ne dort jamais, Olivier Maunoury gère 6 établissements de restauration, dont une cafétéria et un fastfood. Ses établissements sont parmi les plus vétustes du réseau alors qu'ils doivent faire face à des milliers de vacanciers chaque jour. Alors, cet été, entre la foule et les problèmes techniques, Olivier sera sur tous les fronts.

Sur l'aire, il peut compter sur une petite armée de salariés comme Brigitte. Cette petite fée est chargée de maintenir propre l'un des lieux les plus fréquentés : les toilettes. Et avec des milliers de passages chaque jour, elle en voit de toutes les couleurs !

L'autre site stratégique, c'est la station-service, tenue par Françoise Liégeois. À 59 ans, c'est sa dernière saison sur l´aire. Voitures abandonnées, bagarres de routiers, chambre froide qui tombe en panne : cet ultime tour de piste va lui donner des sueurs froides.

Mais avec une telle fréquentation, l'aire de Lançon de Provence est aussi un lieu sensible. Durant l'été, les gendarmes sont sur les dents. Les adjudants Lothe et Delmotte travaillent ensemble depuis 4 ans. Voitures surchargées, excès de vitesse, scooter qui tente d'esquiver le péage ou vol de véhicules, ils ne manquent pas de travail.

Sébastien, lui, est patrouilleur. Depuis 20 ans il sillonne le secteur pour venir en aide aux vacanciers souvent imprudents. Si ses rencontres sont parfois cocasses, l'homme risque aussi sa vie au quotidien en ramassant des objets abandonnés sur la route. Son espérance de vie lorsqu'il circule à pied sur la chaussée ne dépasse pas 30 minutes. Pourtant, Sébastien garde sa joie de vivre et son sourire en toute circonstance.

Portrait de celles et ceux qui vous permettent de bien démarrer vos vacances.

Rédigé par Sarah

Publié dans #M6

Commenter cet article