Tourisme gourmand : enquête sur les produits du terroir dans Capital sur M6

Publié le 24 Juillet 2016

Crédit photo : Patrick ROBERT/M6

Crédit photo : Patrick ROBERT/M6

Ce soir à 20h50 sur M6 Bastien Cadeac présentera Capital avec pour sujet Tourisme gourmand : enquête sur les produits du terroir

Les « food tours », ces nouvelles promenades gastronomiques qui font recette !
Découvrir une ville... en mangeant ! Aux États-Unis, on appelle cela un food tour », un concept qui a conquis les Américains depuis plusieurs années déjà. En France, ces « balades gourmandes » vont faire fureur cet été ! Tartes au sucre et bière locales à Lille ; fromages, macarons ou huîtres à Paris : les food tours proposent aux touristes de visiter une ville en s'initiant aux spécialités gastronomiques locales. Manger, boire, faire son marché comme un autochtone, voilà la promesse qui séduit surtout les femmes entre 30 et 40 ans. Pour les commerçants participants à ces visites, c'est avant tout l'occasion de faire connaître leurs produits à des estivants de passage. Sur Internet, on recense déjà une trentaine de ces ballades culinaires dans l'Hexagone. À Lille, une jeune femme a lancé il y a 6 mois le premier food tour de la capitale des Flandres. Un succès qu'elle compte exporter bientôt à Lyon et à Bruxelles, tandis qu'à Paris la bataille des food tours fait rage entre Français et Américains !

Produits des abbayes : quand le business est mon nouveau dieu !
L'été, à l'occasion d'une promenade sur un marché, il n´est pas rare de tomber sur des moines ou des bonnes sœurs vendant les produits de leur abbaye. Miel, vins, confitures, ou même crèmes de beauté, ces produits ont la cote et inspirent confiance. Au pays des abbayes, tout a l'air plus sain et plus authentique. Boutiques spécialisées, supermarchés en ligne dédiés à ces produits que les consommateurs sont prêts à payer très chers, il y a là un bon filon exploité pas seulement par les moines mais aussi par des entrepreneurs privés. Que valent vraiment ces produits monastiques ? Comment les moines protègent-ils leur savoir-faire ? Que font-ils des bénéfices de leurs ventes ?

Tarte tropézienne : la plus people des pâtisseries
Lorsqu'en plein tournage à Saint-Tropez, Brigitte Bardot mordit dedans à pleine bouche, elle en tomba immédiatement amoureuse ! Depuis, cette recette de fine brioche fourrée à la crème et parsemée de sucre, importée en France par un soldat polonais, est devenue un best-seller de la pâtisserie, connu sous le nom de tarte tropézienne. Sa recette d'origine, écrite à la main sur un morceau de fond de tarte en carton, est précieusement conservée dans un coffre et a été protégée par un brevet. À la tête de l'entreprise tropézienne qui produit ces tartes, un ancien coiffeur et pilote de rallye à ses heures. En 30 ans, l'homme a monté 25 boutiques en France et réalise aujourd'hui 20 millions d'euros de chiffre d'affaires avec ses 300 employés. Quelle est la recette du succès de la tarte tropézienne ? Quels sont les nouveaux parfums de tarte qu'ils préparent en secret avec ses pâtissiers ? Qui sont ceux qui copient sa recette pour profiter de son succès ?

Rédigé par Sarah

Publié dans #M6

Commenter cet article