"La rue des allocs", docu-réalité inédit ce soir sur M6

Publié le 17 Août 2016

"La rue des allocs", docu-réalité inédit ce soir sur M6

Ce mercredi 17 août à 21h, M6 diffusera « La rue des allocs », un dodu-réalité inédit qui vous propose une une immersion sans précédent dans le quotidien de personnes et familles en situation de précarité.

Aujourd’hui en France, plus de 6 millions de personnes sont considérées comme pauvres avec moins de mille euros par mois pour vivre.

Durant plus de six mois, les caméras ont vécu au rythme des habitants de Saint-Leu, quartier d’Amiens, au pied de la cathédrale, et traversé par les canaux de la Somme. Les façades colorées des maisons, en réalité des logements sociaux, ne laissent pas supposer qu’ici, la misère règne. Frappé par la crise de 2008, ce quartier ouvrier est devenu en quelques années une enclave de pauvreté presque invisible à l’oeil nu, où le chômage est endémique (19% de la population. Insee 2015) et où les habitants ne survivent qu’avec les allocations versées par l’Etat.

Parmi ces habitants, Marie-Jo, figure de proue du quartier, élève seule le dernier de ses 5 enfants, et court toute la journée des Restos du Coeur aux aides des allocations familiales pour qu’il ne manque de rien. Jessica, 23 ans, s’endette pour faire plaisir à sa petite Maelys, 4 ans. Franck, 41 ans, ancien boulanger terrassé par son divorce, se bat pour éponger ses dettes. David, avec 450 euros de RSA par mois, enchaîne les petits boulots au noir pour améliorer son quotidien. Presque tous vivent avec moins de mille euros par mois, le seuil légal de pauvreté.

Adapté du format britannique « Benefits Street », ce programme a été un succès retentissant Outre-Manche, attirant jusqu’à 6,5 millions de téléspectateurs, meilleure audience de l’année pour Channel 4. Sa diffusion, pendant le vote de la réforme du système d’aide sociale anglais, a ouvert un débat national résonnant jusqu’au Parlement. Il est à l’origine de nombreuses déclinaisons produites par la suite sur plusieurs chaînes de télévision anglaises.

Des tranches de vie à la fois touchantes, parfois drôles, quelquefois crues, toujours sans fard. Un témoignage unique sur la précarité d’aujourd’hui.

Rédigé par LZDP

Publié dans #M6

Commenter cet article