"Au fil de la Loire, petit château deviendra grand" dans Le doc du dimanche sur France 5

Publié le 18 Septembre 2016

"Au fil de la Loire, petit château deviendra grand" dans Le doc du dimanche sur France 5

Dans le cadre de la case "Le doc du dimanche" France 5 diffusera ce soir à 20h40 « Au fil de la Loire, petit château deviendra grand » un film de Maud Gangler​ et produit par Yemaya Productions avec la participation de France Télévisions.

Tout le monde connaît Chenonceau, Chambord et Cheverny. Mais qui a entendu parler des châteaux de Selles-sur-Cher, Troussay ou encore Villesavin ?

Ces trois petits joyaux sont aujourd’hui méconnus comme beaucoup d’autres le long de la Loire. Ils appartiennent à des propriétaires privés qui rivalisent d’inventivité pour attirer des visiteurs. Quelles sont leurs stratégies pour se différencier des autres châteaux et mettre en valeur leur patrimoine ?

A Troussay, le plus petit château de la Loire, la jeune propriétaire joue sur la carte du raffinement et de l’originalité. A Villesavin, qui peine à exister si près des géants, les châtelains sont à l’affût de nouvelles idées et peuvent compter sur la solidarité de bénévoles. A Selles-sur-Cher, le couple de propriétaires franco-chinois a de grandes ambitions pour son château et espère rapidement jouer dans la cour des grands.

Ces personnalités attachantes et combatives nous ouvrent les coulisses de leurs petits châteaux qui tentent de passer de l’ombre à la lumière.

Rédigé par LZDP

Publié dans #France 5

Commenter cet article

mollereau 21/09/2016 13:40

A l’attention de Maud Gangler auteur, réalisateur

En ma qualité de Président de l’Association « les Amis de Villesavin », je tiens à vous signifier ma déception et mon mécontentement à la suite de la diffusion de votre documentaire « Petit château deviendra grand » diffusé dimanche 18 septembre sur France 5.
Déçu car vous caricaturez l’Association en nous présentant comme « des villageois » qui viennent passer le plumeau chez les châtelains.
Déçu car à aucun moment vous n’évoquez son rôle essentiel dans la restauration du château, je vous rappelle que la DRAC octroie 30 à 40% du montant des travaux et que l’Association, grâce aux adhésions, à l’organisation de manifestations diverses, aux donateurs, aux subventions des collectivités locales, finance le reste. Il me semble que cela méritait d’être largement souligné, d’autant plus que le co- Président charge du suivi des dossiers financiers vous en a largement expliqué  les mécanismes.
Déçu parce que vous n’évoquez jamais la mobilisation des bénévoles.
Déçu parce que, malgré un entretien avec le restaurateur des peintures murales de la chapelle (qui a votre demande s’est déplace spécialement), son travail n’est nullement évoqué.
Déçu que votre reportage ne reflète pas le soutien moral conséquent que l’Association apporte aux propriétaires pour rendre le site attractif.
A l’occasion du casse croûte qui vous a été généreusement offert par l’Association le 23 février 2016 et que vous avez longuement filmé, vous auriez pu souligner l’ambiance conviviale qui règne à l’Association. Ce repas était simple et n’avait sans doute pas la saveur de celui offert par Marc Veyrat (vu le temps d’antenne qui lui est consacré).
Vous comprendrez que je ne vous félicite pas pour votre reportage sur le château de Villesavin, que je trouve entre autre insipide et misérabiliste. En 17 minutes, le message à l’adresse des téléspectateurs aurait pu être plus objectif et nettement plus conforme à la réalité.

Le Président de l’Association
Christian Mollereau