Des Racines & des Ailes En Auvergne, du Puy-de-Dôme au Cantal sur France 3 ce soir

Publié le 14 Septembre 2016

Carole Gaessler (Ulrich Lebeuf / M.Y.O.P / FTV 2014)

Carole Gaessler (Ulrich Lebeuf / M.Y.O.P / FTV 2014)

"Des Racines & des Ailes" présenté par Carole Gaessler se rend ce soir sur France 3 En Auvergne, du Puy-de-Dôme au Cantal.

Au cœur du Massif central, l’Auvergne couvre quatre départements : l’Allier, le Puy-de-Dôme, le Cantal et la Haute-Loire. Longtemps enclavé et désigné comme « la diagonale du vide », c’est un territoire qui mérite d’être découvert. Avec ses grands espaces, ses montagnes et ses volcans, le parcourir c’est s’y attacher pour toujours.

Le géographe Yves Michelin survole la Chaîne des Puys, des volcans uniques au monde et une région en pleine mutation depuis sa candidature au patrimoine mondial de l’UNESCO. Depuis les airs, elle révèle des paysages distincts, à qui sait les décrypter. Au nord : la faille de la Limagne et ses 80 puys, au sud : le plus grand volcan d’Europe et l’un des lacs les plus profonds de la planète, le lac Pavin. C’est ici en Auvergne que naît la volcanologie au 18ème siècle, et aujourd’hui encore les scientifiques du monde entier continuent d’étudier ses massifs.

Les volcans constituent l’emblème de l’Auvergne et son patrimoine bâti en est la continuité. Jérôme Augier, architecte des bâtiments de France, nous explique ses spécificités architecturales : villes et villages ont été construits avec de la pierre de volcan. Ainsi les deux grandes flèches noires de la cathédrale de Clermont-Ferrand. Réalisées en pierre de Volvic par Viollet-le-Duc, elles sont visibles depuis le puy de Dôme. Une pierre sombre mais solide et malléable à la fois qui maintient les splendeurs d’origine.

Du ciel nous découvrons ensuite avec l’archéologue Frédéric Surmely une mosaïque de paysages à couper le souffle. Les Combrailles traversées par la rivière Sioule, le Cézallier et ses montagnes comparables aux Highlands d’Ecosse et les monts du Cantal. Puis dans le massif du Sancy, François Peyroux, contrôleur AOP, nous fait rencontrer des producteurs de Saint-Nectaire. Dans cette région d’élevage, ce sont surtout des femmes qui produisent ce fromage. Jeunes et dynamiques elles font preuve de modernité tout en conservant le savoir-faire.

L’Auvergne c’est aussi le château d’eau de la France. Plusieurs rivières importantes y prennent leur source. Cette richesse contribue au rayonnement de la région dans le monde entier, grâce au thermalisme. Il a donné naissance à une vingtaine de stations. Elsa Schneider et Léa Lemoine, spécialistes de « la route des villes d’eau » nous en font découvrir trois. La Bourboule, cachée entre deux montagnes où il fait bon vivre, Royat-Chamalières, accolée à Clermont-Ferrand et Châtel-Guyon à quelques kilomètres. Après leur heure de gloire dans les années 1900, elles sont toujours réputées et les curistes y viennent toujours plus nombreux.

Un autre emblème de l’Auvergne, industriel celui-ci : l’entreprise Michelin, centenaire et mythique. Elle a vu le jour à Clermont-Ferrand et y est restée. Stéphane Nicolas, le conservateur du patrimoine Michelin, nous emmène dans les entrailles des sphinx, ces pistes réservées jusqu’en 2000 aux tests d’endurance des pneus.

Et puis avec Emmanuel Pénicault, président de la route historique des châteaux d’Auvergne, nous parcourons toute la région à la découverte des châteaux mais aussi des territoires typiques comme le pays de Salers. La forteresse d’Anjony est l’un des plus étonnants, élevée au 15ème siècle, son donjon est resté tel qu’à sa construction.

Rédigé par Sarah

Publié dans #France 3

Commenter cet article