Francis Cabrel, un chanteur très discret ce soir sur France 3

Publié le 16 Septembre 2016

Francis Cabrel, un chanteur très discret  ce soir sur France 3

France 3 propose de découvrir Francis Cabrel ce soir à 20h55, un des artistes les plus populaires de France depuis plus de 35 ans. Chacun de ses disques est un événement et toutes ses tournées se font à guichet fermé. Et pourtant on ne sait pas vraiment qui il est. C'est dans ses chansons que cet artiste très discret se livre, pas devant les caméras. Avec la complicité de ses proches, chanteurs ou anonymes, et à l'aide de nombreuses archives, méconnues voire inédites, nous allons raconter en chanson la carrière toujours éclatante de l'enfant d'Astaffort.

Il ne cause dans le poste que lorsqu’il revient avec un disque ou pour annoncer sa tournée et ce depuis 1977, date de la sortie de son premier album, "Les Murs de Poussière". A l'époque, c'est un jeune homme timide, un baba d’Artagnan, avec ses yeux couleur de ciel et sa moustache couleur des blés. En regardant ses premières archives, tout le monde le trouve exotique, comme si la télévision découvrait l'existence de la province. Aujourd’hui, le temps a passé mais il n'a pas vraiment de prise sur lui. Ses 20 millions d’albums n’ont pas vraiment changé cet homme. Il a pris de l’assurance. Sur scène il assure et il a pris sa place. Et ses chansons aussi.

On peut raconter la vie de Francis Cabrel en quelques phrases. Il est né à Agen en 1953, il a grandi à Astaffort dans le Lot-et-Garonne, ses grands parents étaient des immigrés italiens, ses parents ouvriers. Une guitare, des bals le week-end, un crochet à Sud Radio et à moins de 25 ans, il est monté à Paris, a fait un album chez CBS, un premier succès et c’est parti. Depuis il vit toujours à Astaffort, il monte de temps en temps à Paris avec un disque, et à chaque fois c’est un succès. Voilà. C’est probablement comme ça qu’il aimerait parler de lui.

Il y a une phrase qui résume Cabrel comme personne et elle est de lui : "Je suis un immigré Italien vivant en Occitanie chantant en français des chansons américaines.". C'est ce Cabrel là qui nous est raconté.

Pour ce faire, nous irons à la rencontre de ceux qui le connaissent (amis proches, collaborateurs artistiques, musiciens,...) ou qui l’admirent. Nous irons chercher des souvenirs, des anecdotes, des fragments de vie, pas simplement des compliments ou des superlatifs.

Sous le soleil de Gascogne, on attend une pluie de notes et de mots...

Avec la participation de Sandrine Kiberlain, Patrick Bruel, Georges Augier de Moussac (premier bassiste de Cabrel), Alain Souchon, Bertrand Dicale (journaliste), Gérard Jugnot, Zazie, Manu Katché (musicien), Denis Benarrosh (musicien), Richard Seff (premier producteur de Cabrel), Lisa Azuelos (réalisatrice), Maxime Ruiz (réalisateur), Benoit Dorémus(auteur-compositeur-interprète), Dick Rivers, Francis dal Zovo (ami de Francis), José Bové, Maxime Le Forestier, Vincent Baguian (auteur-compositeur-interprète).

Rédigé par Sarah

Publié dans #France 3

Commenter cet article