Léa Salamé aux commandes de "Stupéfiant !" dès ce soir sur France 2 (vidéo)

Publié le 28 Septembre 2016

Léa Salamé (Crédit photo : Nathalie Guyon - BANGUMI - FTV)

Léa Salamé (Crédit photo : Nathalie Guyon - BANGUMI - FTV)

Un sacré pari pour celle qui était aux côtés de Laurent Ruquier la saison dernière et que l'on retrouve depuis quelques semaines dans "L'émission politique" aux côtés de David Pujadas.

Dès ce mercredi à 22h40, Léa Salamé tentera de dépoussierer le concept du magazine culturel sur France 2 avec le premier numéro de « Stupéfiant ! ».

Les manières de raconter et faire vivre la culture à la télévision évoluent. "Stupéfiant !" célèbre le beau, le rock, les icônes, le populaire et toutes les composantes de la CULTURE. Ce nouveau magazine culturel portera la même exigence d’investigation et la même écriture qu’un magazine d’actualité ou d’enquête grâce à un regard précis, acéré et mordant.

La folie et la singularité de Stupéfiant! résideront dans un traitement visuel et une écriture détonants. "Stupéfiant !", ce sont des grands reportages et aussi des rubriques addictives, grâce notamment au ton décalé de Loïc Prigent. Et enfin, à chaque émission Léa Salamé mènera une grande interview toujours choc, en recevant une personnalité exceptionnelle du monde de la culture et des arts.

Au sommaire ce soir :
Stupéfiant! a fait un rêve : revoir Alain Delon dans le palais du Guépard, l’un des plus grands films de l’histoire du cinéma. 53 ans après, il a accepté de retourner au Palais Gangi à Palerme, là où Luchino Visconti a tourné la mythique scène du bal. Alain Delon nous parle de Visconti, des femmes, de politique et du temps qui passe.

Elle s’appelle Maja Hoffmann, elle est milliardaire, et elle n’a qu’une seule idée en tête : faire d’Arles la capitale mondiale de l’Art… Personne ne lui résiste : ni l’architecte Frank Gehry, ni le chorégraphe Benjamin Millepied, ni même le président de la République, François Hollande. Les coulisses d'un projet fou !

Peut-on acheter une couleur ? Oui ! répond l’artiste Anish Kapoor qui vient d’acquérir le noir le plus profond, le Vantablack. Le monde de l’art est furibard : enquête sur la polémique autour de l’homme qui a voulu acheter le « Noir »…

"La Brigade du Stup" : Comment Richard Avedon est-il passé du statut de photographe de mode à celui d’icone absolu? Comment son travail influence-t-il encore les artistes d’aujourd’hui ? C’est que nous dira le patron de la Brigade du Stup, Loïc Prigent…

Trump est-il un objet d’art ? Repoussant autant que fascinant, Donald Trump inspire les artistes presqu’autant que Barack Obama! Représenté en nabab, en étron ou avec un micro penis, les œuvres sur Trump sont avant tout politiques. De New York à Las Vegas, nous avons rencontrés artistes qui font Trump…

Rédigé par LZDP

Publié dans #France 2

Commenter cet article