Pauline de Saint Rémy rejoint le service politique de RTL et l'équipe de RTL Petit Matin

Publié le 11 Septembre 2016

Crédit photo: Romain BOE – SIPA Press pour RTL
Crédit photo: Romain BOE – SIPA Press pour RTL

Dès lundi, Pauline de Saint Rémy rejoint le service politique de RTL sous la direction d'Elizabeth Martichoux ; elle présente également la nouvelle chronique politique "Les Confidentiels RTL" à 6h50 dans la session d'information «RTL Petit Matin».

En cette saison marquée par l'élection présidentielle, la station de la rue Bayard renforce son décryptage politique avec de nouveaux rendez-vous. A cette occasion, Pauline de Saint Rémy intègre l'équipe de Stéphane Carpentier dans « RTL Petit Matin », la session d'information n°1 en radio de 4h30 à 7h.

Du lundi au vendredi à 6h50, la journaliste y présente "Les Confidentiels RTL", une chronique qui dévoile les coulisses du pouvoir aux auditeurs.

Forte des informations exclusives du service politique, la journaliste révèle les dernières indiscrétions sur la campagne présidentielle et sur les stratégies, avouées ou secrètes, des candidats...

Rédigé par LZDP

Publié dans #Actu Radio, #RTL

Repost 0
Commenter cet article

oleg 15/02/2017 14:02

J’ai été en Pologne guand en Ukraine la guerre avait commencé. Là-bas, en Pologne on m’a ébouilllanté le bras et on m’a congédié sans l’assurance en me menaçant d'une justice sommaire parce que j’étais ukrainien d’origine russe. Je suis parti en France, à Nancy située en Lorraine. Là on m’a placé en procédure Doublin II 2003 pour m’obliger de revenir en Pologne et pour que je ne puisse pas plaider ma cause. Vous racontez des souffrances des réfugiés dans les pays en étât de guerre, mais dans les pays de l'UE on les fait souffrir exprès. Les autorités locales leur créent des conditions humainement insupportables, les trompent, ne leur versent pas des préstations sociales et les expulsent sans raison aux pays hostiles!

La préfecture de Metz a décidé de me renvoyer en Pologne mais j’ai contesté cette décision devant le tribunal administratif et j’ai gagné. Pourtant ce jugement a été cassé à cause de mon placement en procédure Doublin II (tandis que ce devrait être le Doublin III (2013) parce que je suis venu en France en 2014). Pour ne pas être renvoyé en Pologne il me fallait contester de nouveau mais mon travailleur social Elie, en abusant de ma confiance, m’a persuadé de ne pas le faire.

A la suite de tout ça j’ai été déporté en Pologne où je me suis trouvé emprisonné et ensuite déporté en Ukraine qui était toujours en étât de guerre. A présent j’habite ma ville natale Donetsk sous le bombardements quotidiens. Merci la France!