Le 26 octobre, Focus reviendra sur le drame du Bataclan sur C8

Publié le 7 Octobre 2016

Focus (Crédit photo : Xavier Lahache / C8)

Focus (Crédit photo : Xavier Lahache / C8)

Le mercredi 26 octobre, Guy Lagache présentera sur C8 un nouveau numéro du magazine Focus qui aura pour thème « Bataclan : Les 200 minutes qui ont bouleversé la France », un reportage de Clément Bellorini et Fred Hissbach pour JaraProd.

C’est une date qui est désormais marquée dans nos mémoires : le 13 novembre 2015, la France connaissait les pires attentats terroristes de son histoire. Huit attaques en moins de 30 minutes, dans la capitale et au Stade de France. Un bilan terrible : 130 morts. Un lieu est devenu le symbole de ces tragiques événements, le Bataclan.

L’attaque a commencé par une fusillade, puis a basculé dans une prise d’otages qui a duré plusieurs heures, et qui a profondément choqué la France entière. Or, un an après, de nombreuses questions demeurent. Et certaines voix s’élèvent pour affirmer que le drame aurait pu être évité.

Comment 3 hommes, connus des services du renseignement français, ont-ils pu prendre en otages 1 500 personnes, alors même que 10 mois plus tôt, suite aux attaques contre Charlie et l’HyperCacher, le pays se savait une cible pour le terrorisme djihadiste ? Pourquoi les policiers ne possédaient-ils toujours pas l’armement adéquat promis par le ministère de l’Intérieur ? Pourquoi les militaires de la force Sentinelle, présents sur les lieux, ne sont-ils pas intervenus ?

Grâce aux témoignages de plusieurs rescapés, qui racontent pour la première fois leur version des événements, et grâce à des documents amateurs rares, nous allons vous permettre de comprendre ce qui s’est passé ce soir-là dans la salle de spectacle alors que Paris sombrait dans le chaos.

Nous avons, aussi, eu accès à des membres des forces de police et des services de secours, pour tenter de mieux comprendre où étaient les failles des dispositifs d’intervention et pourquoi les otages du Bataclan ont dû attendre plus de deux heures et demi avant que les hommes de la BRI ne donnent l’assaut pour mettre fin à la tuerie.

Rédigé par LZDP

Publié dans #C8

Commenter cet article