Michel Cymès et Adriana Karembeu nous font découvrir les pouvoirs extraordinaires des animaux ce soir sur France 2

Publié le 4 Octobre 2016

Michel Cymès et Adriana Karembeu (Crédit photo : Philippe Doignon / FTV)

Michel Cymès et Adriana Karembeu (Crédit photo : Philippe Doignon / FTV)

France 2 propose ce mardi à 20h55, les téléspectateurs de France 2 pourront retrouver Adriana Karembeu et Michel Cymes aux commandes d’un nouveau numéro de la collection « Les pouvoirs extraordinaires du corps humain » qui aura pour thème « Les pouvoirs extraordinaires des animaux ».

Pour ce treizième numéro, Adriana et Michel embarquent pour un véritable road movie en Australie. Un pays à la diversité animalière sans équivalent dans le monde : plus de 378 espèces de mammifères, 828 espèces d'oiseaux, 4 000 espèces de poissons, 300 espèces de lézards, 140 espèces de serpents, 2 espèces de crocodiles. 80 % de ces animaux sont endémiques, c’est-à-dire qu’ils n’existent que là-bas.

Kangourous, serpents, crocodiles, raies Manta, dauphins, chauve-souris, mais aussi des animaux que nous connaissons peu en France, comme les wombats ou les ornithorynques…

Adriana et Michel longeront la côte Est pour aller à leur rencontre, mieux comprendre leur fonctionnement, et établir des comparaisons avec l’anatomie, la physiologie et l’intelligence humaines. Cette émission sera donc aussi une émission où nous en apprendrons énormément sur nous-mêmes.

Adriana et Michel aideront eux-mêmes des soigneurs dans les hôpitaux dédiés aux bêtes (une des particularités de l’Australie). Ils se rendront chez des habitants qui acceptent d’être familles d’accueil et d’élever des animaux à domicile. Ils évoqueront le problème des chevaux, considérés là-bas comme une espèce à abattre car invasive et nuisible. Et ils assisteront un « snake catcher » (attrapeur de serpents) dans une mission à haut risque, pour aller débusquer un serpent dangereux chez un particulier.

Comme toujours, des infographies 3D de grande qualité nous permettront de décrypter le fonctionnement des animaux et de le comparer au nôtre.

Rédigé par LZDP

Publié dans #France 2

Commenter cet article