Vitesse, alcool, accidents : sur les routes les plus dangereuses du monde dans Enquête Exclusive sur M6

Publié le 2 Octobre 2016

Crédit photo : Benjamin Decoin / M6

Crédit photo : Benjamin Decoin / M6

Ce soir à 23h, Bernard de la Villardière présentera sur M6 un numéro de son magazine Enquête Exclusive avec au programme Vitesse, alcool, accidents : sur les routes les plus dangereuses du monde

Dans le monde, une personne meurt toutes les 30 secondes dans un accident de la route. Chaque année, on compte ainsi plus d'un million de morts et 50 millions de blessés, dont certains handicapés à vie. Des chiffres effrayants et en progression constante (+50% par rapport au début des années 2000). Selon l'OMS (l'Organisation Mondiale de la Santé), qui a fait de la sécurité routière l'une de ses priorités, ces chiffres pourraient encore doubler d'ici 2030. En tête de liste de cette hécatombe routière, les pays pauvres et les pays émergents.

Pour cette enquête, nos équipes se sont d'abord rendues en Thaïlande, pays numéro 1 des accidents de deux-roues avec près de 20 000 accidents mortels par an (20 fois plus qu'en France !). Motocyclistes sans casque, conducteurs sans permis, corruption des forces de l'ordre, normes de sécurité inexistantes et routes parmi les plus dangereuses au monde. À Bangkok, les Thaïlandais passent leur permis voiture en quelques minutes sur des parkings désaffectés et sont notés par leur propres moniteurs d'auto-école. Tout aussi préoccupant : Bangkok ne compte qu'une centaine d'ambulances. Dans la capitale thaïlandaise, n'importe qui peut s'improviser secouriste ; pas besoin de diplôme ni de formation. Et certains blessés ne sont même jamais secourus… Parmi les plus touchés : les taxis qui prennent parfois des risques insensés à chaque course. Nous avons notamment recueilli le témoignage de Prayong, un chauffeur de taxi miraculé après trois accidents très graves. Amputé d'un bras, privé d'une partie de ses jambes, il continue malgré tout d'exercer son métier, au volant de son véhicule.

Nous avons poursuivi notre enquête au Liban, où la route tue plus de 1 000 personnes par an. Un chiffre record pour ce petit pays qui ne compte que 4 millions d'habitants. C'est d'ailleurs devenu la première cause de mortalité chez les jeunes de 18 à 30 ans. Principales raisons : l'amour immodéré des jeunes pour la vitesse et les grosses cylindrées, ainsi qu'une politique de sécurité routière particulièrement laxiste. La nuit, à Beyrouth, la capitale, les conducteurs se réunissent pour des courses à hauts risques, souvent en plein cœur de la ville. Quant aux policiers, ils ont beaucoup de mal à faire respecter le code de la route aux automobilistes. Et les contrôles d'alcoolémie sont inefficaces.

Rédigé par Sarah

Publié dans #M6

Commenter cet article