Deux femmes en colère dans "13h15, le samedi" sur France 2

Publié le 26 Novembre 2016

Deux femmes en colère dans "13h15, le samedi" sur France 2

Juste après le JT de 13h, Laurent Delahousse proposera dans « 13h15, le samedi » sur France 2 "Deux femmes en colère", un reportage de Jean-Sebastien Desbordes, Matthieu Martin et Nicolas Berthelot

Jeudi dernier, Jacqueline Sauvage, partiellement graciée par le président François Hollande, a vu une nouvelle fois sa demande de libération conditionnelle rejetée. Un nouvel épisode dans une affaire qui passionne la France. A travers elle, c’est le sort des femmes victimes de violences conjugales qui revient dans l’actualité. Elle a mis en lumière les deux avocates de Jacqueline Sauvage : Janine Bonaggiunta et Nathalie Tomasini.

Après avoir passé une grande partie de leur carrière dans le droit des affaires, elles ont créé, en 2010, le premier cabinet uniquement dédié aux violences au sein de la famille. Pour elles, la spécificité de ces crimes n’est pas assez reconnue par la justice. Dans le cas de Jacqueline Sauvage, elles plaident la légitime défense « différée ». Un acte non prémédité, accompli sous l’influence de l’emprise psychologique du mari. Seulement, cette notion n’est pas reconnue par le droit français.

Nous les avons suivies plusieurs semaines dans leur démarche pour Jacqueline Sauvage, et aussi, fait exceptionnel, dans un procès d’assise à Draguignan. Leur cliente, Maryline, tente de faire condamner son mari pour un viol conjugal et une tentative de meurtre. Une affaire exemplaire. Face aux deux avocates, se dresse un poids lourd du barreau : Eric Dupont-Moretti. Janine et Nathalie parviendront-elles à faire condamner le mari ? A faire avancer leur cause : celle des femmes battues ?

Rédigé par LZDP

Publié dans #France 2, #13h15

Commenter cet article

Mercedes 01/12/2016 11:20

Caresser la tête de son violeur de mari , en ayant reçu 11 coups de cutter tout en etant mourrante ?
Pourquoi ne pas crier ?ne pas telephoner ? Fuir ? Couper la communication internet ?
Le voyant arriver au domicile!
Biensur ! Qu il venait vous violer !!!
Prendre des dispositions necessaires? Ou les mesures necessaires .
Dans le feu de l amour ! Personne dont on ne veux pas ce passe ,mais que l on doit accepter de quitter !

sully 27/11/2016 23:53

Rien ne justifie le recours à la violence.
Sauf qu'il faut s'intéresser également aux CAUSES de ce drame familial.
Cette femme a mis à bout son mari. Il était en dépression et l'a enfoncé.
Elle a profité pour détouner pas mal d'argent. D'où le pétage de plomb d'un homme qui n'a JAMAIS été violent.
Cette affaire peut arriver à n'importe qui.

dubois 26/11/2016 14:04

bravo Jeanine et Nathalie
Mais pourquoi certains avocats voient la vérité et pas d'autres
Moi j'aurai donné perpétuité

Mercedes 01/12/2016 11:27

Tout a fait d accord .fiche lui la paix à cet homme .il a assez payé dans tout les sens du terme ! Un violeur sans errection ! Hahaha ,!

sully 28/11/2016 00:19

Lisez le commentaire que j'ai posté

coco 26/11/2016 14:00

ce reportage était trés intéressant; enfin des avocates qui se portent au secours de ces femmes violentées et tuées; l'avocat du mari a dit qu'il y a dix ans, ce mari aurait eu moins d'années de réclusion; mais il ne comprend pas que les choses changent et que les femmes n'en peuvent plus d'être traitées comme des bêtes ; et qu'elles portent plainte ; mais c'est que le début et la lutte sera longue car l'homme n'a pas de respect pour la femme en général

sully 28/11/2016 00:18

Lisez le commentaire que j'ai posté