« Affaire Robert Dolby : l’habit ne fait pas le moine » au sommaire d'Enquêtes Crminelles sur W9

Publié le 18 Janvier 2017

« Affaire Robert Dolby : l’habit ne fait pas le moine » au sommaire d'Enquêtes Crminelles sur W9

Ce mercredi à 20h55 dans « Enquêtes Criminelles » sur W9, Nathalie Renoux, aux côtés de Paul Lefèvre, présenteront un sujet inédit : « Affaire Robert Dolby : l’habit ne fait pas le moine ».

A Monaco, dans la nuit du 26 février 2012, Céline a bien cru que sa dernière heure était arrivée. Sans l’intervention providentielle d’un voisin, alerté par ses cris, la jeune femme de 29 ans a failli être étranglée par Robert Dolby, son colocataire. La jeune psychologue était tombée sous le charme, 6 mois plus tôt, de ce britannique de 74 ans, homme affable et respecté, à l’allure de Lord anglais. Entre le vieux gentleman, qui n’avait jamais eu d’enfant et cette jolie blonde qui le considérait comme un père, une amitié particulière s’était nouée…mais rapidement elle a viré au cauchemar.

Cette nuit-là, Robert Dolby avait un tout autre visage quand il a fait irruption dans la chambre de Céline. L’homme était entièrement nu, vociférait des insanités, avant de la violer et tenter de l’étrangler. Prévenus par le voisin, les policiers entendent le retraité. Mais face aux enquêteurs, le gentleman, avec un incroyable sang-froid, nie toute agression et accuse même Céline de lui avoir fait des avances lors d’une crise de folie hystérique.

Alors qui dit vrai ? C’est l’un des enquêteurs en charge de l’affaire qui va faire basculer l’enquête car il vient de reconnaître le vieil homme. En effet, deux ans auparavant, il était intervenu pour le décès d’Annie Chevalier, une quinquagénaire retrouvée morte mystérieusement dans le salon de Robert Dolby…..A l’époque le légiste avait conclu à une crise cardiaque mais en effectuant de nouvelles analyses sur le corps exhumé de la victime, les enquêteurs découvrent d’importantes traces de somnifères…

Rédigé par LZDP

Publié dans #W9

Repost 0
Commenter cet article