Ils ont voté Trump : immersion au cœur de l'Amérique profonde dans Enquête Exclusive sur M6

Publié le 12 Février 2017

Crédit photo : Benjamin Decoin / M6

Crédit photo : Benjamin Decoin / M6

Ce soir à 23h, Bernard de la Villardière présentera sur M6 un numéro de son magazine Enquête Exclusive avec au programmeIls ont voté Trump : immersion au cœur de l'Amérique profonde

De l'Amérique, on croit avoir tout vu. Pourtant, il existe une communauté de 70 millions d'Américains, inconnue en Europe, au mode de vie étrange. Aux États-Unis, on les appelle les « Rednecks » (nuques rouges), car ils ont l'habitude de travailler en plein air et d'avoir le cou brûlé par le soleil. Ils sont blancs, pauvres, peu éduqués, parfois racistes. Ils vivent dans l'Amérique profonde, à la campagne et au cœur des forêts, loin des villes et des médias. Ils aiment la chasse, les armes, le rock'n'roll, les gros 4x4 et les combats de filles dénudées dans la boue. Ils sont considérés comme des « ploucs », des « bouseux » ou des « culs-terreux ». On se moque d'eux, même Hollywood les tourne en dérision. Mais c'est en écoutant ces millions de Rednecks, cette Amérique d'en bas, en entendant leur colère, que Donald Trump a remporté les élections.

Le rassemblement emblématique de la communauté Redneck se tient une fois par an en Louisiane, au milieu de champs, encerclés par les bayous. C'est le « Mud Fest », un festival unique au monde qui attire en moyenne 200 000 Rednecks. Ici, les gros moteurs pétaradent, le son du rock perce les tympans, pendant que la bière coule à flot et les tonnes de poulets frits baignent dans l'huile. Au programme : traverser, au volant de son engin (4x4, camion, buggy), des étendues de boue en faisant le plus de bruit possible. Objectif : montrer aux autres que son moteur est le plus puissant et que ses roues sont les plus grosses.
Les caméras d'Enquête Exclusive ont suivi Gordon, ancien tireur d'élite de l'armée américaine, aujourd'hui ferrailleur. Il vient au festival pour faire admirer son nouveau pick-up, décoré aux couleurs du drapeau américain, mais aussi pour s'autoriser toutes les transgressions. Alcool, drogue et filles… Au Mud Fest, les filles n'ont pas froid aux yeux.
Nous avons aussi rencontré les Robertson, la famille Redneck la plus connue du pays. En France, personne ne les connaît. Aux États-Unis, ils sont plus célèbres que les Kardashian, grâce à leur show télé « Duck Dynasty ». Avec 12 millions de téléspectateurs chaque semaine, c'est l'une des émissions les plus regardées de l'histoire de la télévision américaine. « Duck Dynasty » raconte le quotidien de cette famille qui aime la chasse et la vie au grand air. Une famille devenue immensément riche grâce à la vente de leurs appeaux pour la chasse au canard, les meilleurs d'Amérique...

Si les Rednecks sont vus comme une communauté à part, ils sont aussi croyants, très patriotes et incarnent une Amérique d'un autre âge ; une époque où le pays était coupé en deux : le Nord et le Sud. Leur symbole est le drapeau des Confédérés. Avec l'élection de Donald Trump, la parole raciste s'est libérée. Désormais, des groupuscules radicaux essaiment le sud du pays : les Northern White Knights, les Georgia Crusaders, les Rebel Brigade Knights ou Nordic Order Knights, des groupes nés de l'éclatement du Ku Klux Klan.
Entre les Rednecks et les suprématistes blancs, la frontière est parfois ténue. Will Quigg, l'un des nouveaux leaders des Chevaliers Blancs, a permis exceptionnellement aux caméras d'Enquête Exclusive de le suivre au quotidien, pour notamment dévoiler ses méthodes de recrutement au sein de la communauté Redneck. Une communauté moquée, oubliée, qui se fait désormais entendre.

Rédigé par Sarah

Publié dans #M6

Repost 0
Commenter cet article