« LA 92 », film événement inédit diffusé en juin sur National Geographic

Publié le 27 Avril 2017

« LA 92 », film événement inédit diffusé en juin sur National Geographic

Le samedi 17 juin à 20h40 et 25 ans après les émeutes de Los Angeles, la chaîne National Geographic diffusera « LA 92 », un film documentaire réalisé à partir de plus de 1 000 heures de vidéos d'archives impressionnantes, qui revient sur les émeutes de 1992 qui ont bouleversé l'Amérique.

Ferguson. Baltimore. Sanford. Si les émeutes de Los Angeles ont eu lieu il y a déjà vingt-cinq ans, les débats concernant l'oppression raciale, les violences policières et les inégalités socio-économiques font toujours rage aux États-Unis.
 
Novembre 1991, le propriétaire d'un magasin de proximité, pourtant reconnu coupable du meurtre par balle de l'adolescente afro-américaine Latasha Harlins, n'écope d'aucune peine d'emprisonnement de la part d'un juge blanc originaire de Los Angeles. Six mois plus tard, quatre officiers de police sont filmés en train de battre l'automobiliste Rodney King, mais sont acquittés par un jury en majorité blanc, à Simi Valley.

Ce verdict engendre une violente vague de protestations, de pillages et d'incendies criminels faisant des milliers de blessés et causant la mort de plus de 50 personnes. Elle laissera Los Angeles en ruines.
 
Le film « LA 92 », revient sur l’affaire Rodney King, ce procès controversé et les émeutes qui ont suivi. Raconté à travers une multitude de points de vue grâce à des images d’archives rares, le film apporte une perspective nouvelle sur un sujet sensible encore brulant d’actualité.
« Les relations raciales sont le talon d'Achille de l'Amérique » selon les producteurs, Jonathan et Simon Chinn.

Les réalisateurs Dan Lindsay et TJ Martin ont reconstruit les événements de 1992 grâce à des milliers d'heures d'images tirées de journaux télévisés, des rapports de radio, des dossiers de police et des vidéos personnelles – dont certaines n'ont encore jamais été diffusées. « LA 92 » raconte le choc, la déception et la colère de nombreux habitants de Los Angeles, particulièrement ceux issus de la communauté afro-américaine, à la suite de ces deux procès très médiatisés.
 
Présenté en avant-première lors du Festival du Film de Tribeca, le film sera ensuite projeté dans les grandes villes américaines telles que Baltimore, Charlotte, St. Louis, Washington, D.C. et Atlanta et sortira en salles à New York et Los Angeles avant sa diffusion sur National Geographic.

Rédigé par Fabien

Publié dans #NatGeo

Repost 0
Commenter cet article