"Les Intellectuels du XXIe siècle", série documentaire inédite diffusée dès ce soir sur France 5

Publié le 16 Avril 2017

"Les Intellectuels du XXIe siècle", série documentaire inédite diffusée dès ce soir sur France 5

Ce dimanche à 22h35, Bruce Toussaint présentera sur France 5 une soirée spéciale au cours de laquelle sera diffusée le premier volet de « Les Intellectuels du XXIe siècle », une nouvelle série documentaire signée Sylvain Bourmeau dans laquelle sociologues, anthropologues, écrivains, philosophes s’expriment sur de grandes questions qui interrogent la société.

Les occasions sont rares à la télévision de voir la parole et la pensée d’intellectuels se déployer librement dans la durée. Cette parole s’exprime pourtant avec force dans l’espace public et traduit le besoin de s’extraire du tumulte de l’actualité pour tenter de saisir les enjeux de notre époque. C’est de ce constat paradoxal qu’est née la volonté de France 5, à travers le projet de Sylvain Bourmeau, d’ouvrir son antenne à dix intellectuels.

Ils sont écrivains, chercheurs, anthropologues, sociologues, essayistes, philosophes et sont invités à penser une idée ou un thème : l’identité, la liberté…

« Les Intellectuels du XXIe siècle », une série documentaire qui recueille la parole de dix intellectuel(le)s, des témoignages à la fois intemporels et profondément en résonance avec notre époque.

Premier volet : Penser l’identité
Penser l’identité est le premier film de la série « Les Intellectuels du XXIe siècle ». Issus de l’univers des sciences humaines et sociales — Luc Boltanski, Patrick Boucheron, Vincent Descombes, Didier Fassin et Sandra Laugier — ou de la littérature — Olivier Cadiot, Patrick Chamoiseau, Virginie Despentes, Mathias Énard et Pascal Quignard —, dix auteurs y déclinent sur 52 minutes leurs identités plurielles pour tenter de clarifier le sens de cette notion dont les usages politiques apparaissent parfois menaçants et réduits au repli. Dix pensées singulières s’expriment et se répondent dans un film choral loin des oppositions des débats télévisés, trop souvent conçus et mis en scène comme des spectacles.

Le film est ponctué par des oeuvres vidéo et photo d’Adam Magyar, artiste contemporain hongrois vivant à Berlin. Et le violoncelliste Vincent Ségal en a composé la musique originale.

Rédigé par Jeremy

Publié dans #France 5

Repost 0
Commenter cet article