Bruno Pain, PDG de Carrément fleurs dans "Patron Incognito" ce soir sur M6

Publié le 31 Mai 2017

Bruno Pain, PDG de Carrément fleurs dans "Patron Incognito" ce soir sur M6

Ce soir à 21h, M6 proposera à ses téléspectateurs un nouveau numéro de son magazine « Patron Incognito » adapté du format Undercover Boss.

Depuis quelques années, des patrons ont participé à une immersion incognito au sein de leur société. Grâce à “Patron Incognito”, ces chefs d’entreprise ont pu prendre conscience de vrais problèmes sur le terrain.

Pour certains, cette réalité a parfois été surprenante. Pour d’autres, vivre le quotidien de leurs salariés n’a pas toujours été facile. Mais avant tout, cette immersion a été l’occasion unique pour ces patrons de rencontrer des employés méritants.

Pour la 1re fois dans Patron Incognito, un patron va tenter une immersion dans le monde méconnu des fleuristes. À 47 ans, Bruno Pain est le co-fondateur et PDG de l'enseigne « Carrément Fleurs ». Créée en 2006, avec Chantal Pain, son épouse et fleuriste, la marque est de par son chiffre d'affaires le 3e réseau en France de fleuristes en franchises.

Roses avalanche, tulipes, pivoines Sarah Bernard, renoncules mais aussi Orchidées ou Cyclamens, c'est au bas mot une centaine de références florales et végétaux d'intérieur que propose l'enseigne. La philosophie de la marque : un concept qui allie le travail artisanal du métier de fleuriste et le libre -service. Avec 28 magasins implantés sur tout le territoire français, Carrément Fleurs est historiquement née dans le sud-ouest de la France, avec son siège basé à Agen. Ouverts tous les jours de l'année, 7 jours sur 7, les magasins de la marque qui accueillent jusqu'à 700 000 clients par an et proposent des fleurs et végétaux du monde entier, qui transitent par une plate-forme internationale néerlandaise.

L'enseigne vient de fêter ses 10 ans d'existence. Et si le fondateur de Carrément Fleurs a décidé de se rendre dans ses enseignes incognito c'est pour renouer avec le terrain. Pour l'occasion, Bruno Pain va se métamorphoser en Charlie Petiot, 46 ans, ancien vendeur en fruits et légumes, au look de rockeur, en reconversion professionnelle suite à la mutation de son épouse à Limoges. Son alibi : passer une journée de formation dans l'enseigne dans le cadre d'un stage afin de trouver un nouvel emploi. Un challenge pour le patron qui va devoir se faire passer pour un futur fleuriste dans un univers très féminin, et qui n'a surtout jamais fait un seul bouquet de sa vie.

Il va être formé par 3 collaboratrices qui ignorent totalement qu'il s'agit du co-fondateur PDG de l'enseigne.
Pour sa 1re formation, Bruno Pain va rencontrer Valérie, fleuriste à Douai, dans la région Nord-Pas-de-Calais Picardie, chez un fleuriste franchisé. À 45 ans, Valérie, mariée et mère de deux enfants, est fleuriste depuis 30 ans. À son contact, il va pouvoir vérifier notamment comment est géré au quotidien l'accueil des clients.

À Décines-Charpieu, près de Lyon, Bruno Pain va mener une seconde immersion incognito pour voir s'organise l'arrière-boutique à la veille d'un week-end. Les fins de semaine représentant 50% du chiffre d'affaires des fleuristes. Il va rencontrer Delphine, 33 ans et mère de famille, qui, malgré ses 15 années d'expérience, gagne toujours le smic...

Pour sa dernière formation, Bruno Pain va se rendre dans le village de Mozac, en banlieue de Clermont Ferrant, pour rencontrer Solène, fleuriste de 21 ans, célibataire, d'origine portugaise, passionnée par son métier. A son contact, Bruno Pain va pouvoir observer, sous couverture, les différentes fonctions du métier de fleuriste un jour de livraison…

Rédigé par Sarah

Publié dans #M6, #Actu TV

Repost 0
Commenter cet article