"Tout l'accuse", nouvelle série documentaire dès ce soir sur C8

Publié le 26 Mai 2017

Tout l'accuse (Crédit photo : Xavier Lahache / C8)

Tout l'accuse (Crédit photo : Xavier Lahache / C8)

L’affaire semble claire, l’enquête est rapidement menée, le coupable est idéal ! Et pourtant, de nombreuses zones sont encore floues... La nouvelle série documentaire « Tout l’accuse » diffusée dès ce soir à 21h sur C8, plonge le téléspectateur dans ces cas criminels à rebondissements, ceux dont on se demande, jusqu’à la fin, si l’accusé est bien l’auteur des faits.

Au cours du récit, des doutes, des malentendus et des questions apparaissent : le coupable l’est-il vraiment ? Et si le meurtrier était, plutôt, ce témoin innocent ? Qui finira par avouer et par être condamné ?

« Tout l’accuse », ce sont des faits divers passionnants au dénouement inattendu. Ces affaires posent aussi la question de ces femmes et ces hommes, embarqués dans la machine judiciaire. Et comme la justice est une balance entre l’innocence et la culpabilité, de vrais avocats pénalistes « interprètent » les scènes clés du procès impliquant l’accusé.

AFFAIRE AGNÈS LEROUX : LA DISPARUE DE LA RIVIERA
Un matin d’Octobre 1977, Agnès Leroux, riche héritière d’une famille possédant un casino à Nice, quitte son domicile et disparaît. Au bout de 6 mois, sa mère dépose plainte. Lorsque les policiers perquisitionnent son appartement, ils découvrent une lettre de suicide. La voiture d’Agnès ayant aussi disparu, la piste du suicide ne tient pas. Dans la lettre, Agnès évoque le nom de Maurice Agnelet, son amant avocat qui a représenté les intérêts de sa famille. La perquisition au bureau d’Agnelet permet de retrouver une copie de la lettre d’adieu. De plus, il aurait un intérêt financier dans cette disparition. En effet, Agnès a revendu les parts qu’elle possédait dans le casino de sa mère et a placé cet argent sur un compte en Suisse qu’elle partage avec… Agnelet. Tout semble donc accuser Maurice Agnelet… Mais est-il réellement coupable ? Sur quels éléments les enquêteurs vont ils s’appuyer ? Cette affaire vieille de 40 ans a connu ses derniers rebondissements en 2015…

AFFAIRE LACOTE : LE MYSTÈRE DE L'HOMME COUPÉ EN DEUX
En 2014, Didier Lacote a disparu depuis 3 semaines quand Odile, sa femme, décide de prévenir la police. Elle ne s’est pas inquiétée avant car elle a l’habitude de ses absences. Dans la voiture de Didier retrouvée pas loin du domicile, les enquêteurs découvrent son corps dans le coffre. Il est découpé en deux. Les premières analyses montrent que le corps a même été congelé avant d’être découpé. Rapidement, lors de l’enquête, on découvre que Didier menait une double vie. Six maitresses sont entendues. Par ailleurs, un témoin révèle aux enquêteurs avoir vu une femme près de la voiture. Interrogée, cette ancienne collègue de Didier évoquera le fait qu’il la harcelait. Mais, les analyses toxicologiques faîtes sur le corps de Didier vont ensuite démontrer que ce dernier est mort après avoir été drogué à l’Atropine, un médicament qu’il utilisait pour ses yeux. Or, dans les semaines qui ont précédé le décès, de nombreux achats de ce médicament ont été réalisés par Odile. Elle devient donc la principale suspecte d’autant que les enquêteurs retrouvent son ADN dans la voiture…. Mais est-elle réellement coupable ?

Rédigé par Sarah

Publié dans #C8, #Actu TV

Repost 0
Commenter cet article