"Tout l'accuse" nouvelle série documentaire sur C8 avec des avocats pénalistes

Publié le 2 Juin 2017

Crédit photo : Xavier Lahache / C8

Crédit photo : Xavier Lahache / C8

C8 proposera ce soir une nouvelle série documentaire "Tout l'accuse" à 21h00.

"Tout l'accuse", ce sont des faits divers passionnants au dénouement inattendu. Ces affaires posent aussi la question de ces femmes et ces hommes, embarqués dans la machine judiciaire. Et comme la justice est une balance entre l’innocence et la culpabilité, de vrais avocats pénalistes « interprètent » les scènes clés du procès impliquant l’accusé.

Maître Marie Grimaud est avocate pénaliste. Dans les couloirs du Palais de Justice, cette blonde dynamique et son fameux rouge à lèvres ne passent jamais inaperçus. Elle est l’avocate de l’association « Innocence en danger », mais aussi de braqueurs et de terroristes. Récemment, elle est apparue dans l’actualité judiciaire pour son engagement dans « l’affaire Fiona ».

Maître Rodolphe Costantino est avocat pénaliste. Il a notamment plaidé dans le cadre du procès d’Outreau. Il est aussi engagé dans la défense d’enfants victimes lors de procès d’Assises.

Ce soir au programme 2 affaires :
AFFAIRE LEJEUNE : PETIT MEURTRE EN FAMILLE réalisé par Anne Fonteneau
Coulognes, 8 février 2003, au petit matin Monique Doublecourt trouve sa voisine couchée devant l’entrée de son domicile. Monique Lejeune, 52 ans, est morte. Le légiste va constater de multiples blessures par armes blanches. Près du corps, les policiers trouvent un bouton ainsi qu’une trace de main sur un mur. Dans le hall du domicile, il y a du sang sur le sol et sur les murs mais dans le reste de la maison rien n’a bougé. La piste du cambriolage est rapidement évacuée. Aucune trace de viol non plus. Le voisinage explique que les chiens ont aboyé autour de 20h. D’habitude, Monique ferme ses volets vers 22h, là ils sont encore ouverts. Rapidement la famille va évoquer un voisin avec lequel il y a eu des problèmes. Ce dernier est placé en garde à vue et révèle avoir vu Jean-Luc, un des enfants de la victime sortir de la maison…

AFFAIRE D’AMATO : DOUBLE MEURTRE AU COUTEAU réalisé par Patrick Gabay
Le 31 mars 2013, Chantal d’Amato, 53 ans, et sa fille Audrey, 24 ans, sont retrouvées mortes dans leur maison de Meyrargues, près d’Aix-en-Provence. Chantal a été ligotée, puis égorgée. Le meurtrier a ensuite mis le feu à son lit. Dans la seconde chambre, Audrey gît sur le dos, égorgée elle aussi. Par ailleurs, elle a reçu plusieurs coups de couteau sur le visage. Tout porte à croire qu’elle était la cible principale du ou des meurtriers. Pour en savoir plus, les enquêteurs inspectent la scène de crime. Ils relèvent plusieurs traces sur la baie vitrée, une autre sur la robe de chambre de Myriam et mettent en évidence d’infimes traces de sang. Les gendarmes font des comparaisons avec plus de 250 personnes. Un homme est placé en garde à vue car son empreinte digitale correspond quasiment à celle retrouvée sur la scène de crime…

 

 

Rédigé par Sarah

Publié dans #C8, #Actu TV

Repost 0
Commenter cet article