Nicolas Batum invité ce dimanche de Stade 2 sur France 2

Publié le 18 Juin 2017

Stade 2 (Crédit photo : Christophe Russeiml / FTV)

Stade 2 (Crédit photo : Christophe Russeiml / FTV)

Ailier des Charlotte Hornets, basketteur français le mieux payé du Championnat de NBA, Nicolas Batum sera sur le plateau de Stade 2 ce dimanche dès 17h10 sur France 2. Il reviendra sur sa saison de NBA et sur sa décision de ne pas participer à l’EuroBasket avec l’Equipe de France en septembre prochain. Il abordera également le reste de l’actualité Basket, des Finales de NBA à la Finale de PRO A, en passant par les chances des Bleues pour l’EuroBasket Féminin.

L'Evènement - Les 24 Heures du Mans
A l’issue de la mythique course mancelle (à vivre en direct ce week-end sur France 2 et France 3), évènement incontournable du calendrier international de l’endurance automobile, Xavier Richard et Benoît Durand proposeront de revivre le film de ce tour d'horloge 2017 et notamment la bataille entre Porsche (vainqueur 2016) et Toyota.

L'Immersion - Bardet, un an après
Pendant 6 mois, Nicolas Geay a suivi Romain Bardet, 2ème du Tour de France 2016, tout au long de sa préparation pour le Tour 2017. L’équipe de Stade 2 a été la seule équipe de télévision à pouvoir ainsi suivre le coureur dans son quotidien, des premiers stages à Calpe en Espagne en janvier dernier jusqu’à son stage en altitude en Sierra Nevada en mai en passant par sa deuxième place lors du Tour du Pays Basque en avril. Depuis son podium lors de la Grande Boucle 2016, le grimpeur auvergnat de AG2R-la-Mondiale affiche un nouveau statut et est très attendu pour l’édition 2017. Comment se prépare-t-il à cette échéance ?

Grand Format - Kílian Jornet, "l'ultra-terrestre"
C’est historique. La légende de l'ultra-trail Kílian Jornet a réalisé 2 ascensions de l’Everest en l’espace de 6 jours, un beau point final à son projet « Summits of my life » qui se veut d’établir les records d’ascension et de descente des plus hauts sommets de chaque continent. Mieux vaut toiser « le toit du monde » plutôt deux fois qu’une ! Et pourtant, il est le seul à l’avoir tenté, d’abord en 26h le 22 mai puis en 17h le 28 mai dernier. Sans corde fixe ni oxygène, à travers la voie la plus périlleuse, celle du nord par le Tibet, celui que l’on surnomme « l’ultra-terrestre » se confie auprès de Pierre-Etienne Léonard sur ces exploits hors normes.

Rédigé par Jeremy

Publié dans #Stade 2, #France 2, #Actu TV, #Sports

Repost 0
Commenter cet article