Touristes aux Baléares : la grande invasion dans Enquête Exclusive sur M6

Publié le 27 Août 2017

Crédit photo : Benjamin Decoin / M6

Crédit photo : Benjamin Decoin / M6

Ce soir à 23h, Bernard de la Villardière présentera sur M6 un numéro de son magazine Enquête Exclusive avec au programme Touristes aux Baléares : la grande invasion

Perle des Baléares (Espagne), l'île de Majorque apparaît tel un balcon sur la Méditerranée, bordé d'oliviers, d'orangers, de criques turquoises, et surplombé de villages pittoresques. Classée au patrimoine mondial de l'humanité, l'île est un paradis qui attire de plus en plus de visiteurs. 14 millions durant la saison estivale ! Un véritable raz-de-marée touristique pour une île qui ne compte que 900 000 habitants durant l'année.

Résultat, les hôtels et les campings sont bondés, les plages noires de monde, les routes et parkings saturés. Pour les Majorquins, ce tourisme XXL est vécu comme une invasion. Ils le crient haut et fort (« Tourists go home ») et utilisent désormais tous les moyens pour faire fuir les « envahisseurs ».

Ces tensions n'ont pas empêché Sylvain, le Strasbourgeois, de venir passer ses vacances à Majorque avec sa femme et ses deux enfants. La famille a choisi un séjour dans un grand hôtel 4 étoiles (avec piscines, terrains de tennis et centre d'équitation) pour un prix imbattable : 2 600 euros pour quinze jours, pension complète et vols compris. Mais à ce tarif-là, il faut bien faire quelques sacrifices. Dès 7 heures du matin, c'est la ruée vers les transats de la piscine pour avoir le meilleur emplacement. Dans les restaurants et les snacks de l'hôtel, c'est la cohue. Sur les plages, tout le monde s'entasse. Et pour les activités nautiques (plongée, ski, scooter des mers), il faut parfois patienter des heures, voire plusieurs jours, pour y avoir accès.

À Palma de Majorque, la ville principale, les rues sont inondées de touristes 24 heures sur 24. Beaucoup se pressent à Magaluf, le quartier de tous les excès, avec ses centaines de bars aux néons criards où l'alcool coule à flot. Ici, le niveau de criminalité est trois fois plus élevé que dans le reste du pays. Le soir, agressions, bagarres et vols se multiplient. À la sortie des discothèques, des bandes de jeunes filles dépouillent les touristes les plus alcoolisés. Une unité spéciale de la police de Majorque, les « UDYCO », a dû être créée pour enrayer cette violence et combattre le trafic de drogues qui s'étend de façon spectaculaire dans certains quartiers de la ville et aux abords des grands hôtels.

À Majorque, derrière le tourisme de masse, il y a un tourisme beaucoup plus élitiste réservé aux stars et aux milliardaires. Catherine Zeta-Jones, Angelina Jolie, Claudia Schiffer y ont une résidence secondaire, à l'écart des yeux et loin de la foule. Pour la première fois, Sir Richard Branson, le charismatique patron de Virgin, nous ouvre les portes de sa villa au bord de l'eau. Une propriété de rêve de 700 hectares qu'il loue 30 000 euros la semaine.

Rédigé par Sarah

Publié dans #M6, #Actu TV

Repost 0
Commenter cet article