La Réunion « Au cœur de l'île intense » dans Faut pas rêver sur France 3

Publié le 25 Septembre 2017

 La Réunion « Au cœur de l'île intense » dans Faut pas rêver sur France 3

Nous partons ce soir sur France 3 à 20h55 dans Faut pas rêver découvrir la Réunion « Au cœur de l'île intense ».

On la surnomme l’Île Intense… Et cette fois encore, La Réunion se montre à la hauteur ! Avec ses 3070 mètres, le Piton des Neiges fascine toujours autant. Lui qui a façonné l’île, éruption après éruption. Son petit frère, le Piton de la Fournaise, fait régulièrement parler de lui avec ses colères spectaculaires. La Réunion est une terre de feu ciselée par les pluies dantesques et l’érosion. Dans ce Faut Pas Rêver exceptionnel, Philippe Gougler nous emmène découvrir un décor unique, au cœur de l’Océan Indien. Un joyau de la biodiversité, classé au Patrimoine Mondial.

L’aventure commence dans les airs, à bord d’un drôle d’engin.  « C’est un gyrocoptère, l’ancêtre de l’hélicoptère. On y est comme sur un tapis volant ». Johnny, le pilote, vante les mérites de son appareil pendant que Philippe goûte les paysages. La nature s’y révèle, intacte, puissante, presque inaccessible. A l’image du cirque de Mafate, que l’on ne peut atteindre qu’à pied ou par les airs. L’homme y vit pourtant, comme Jean-Yves, propriétaire d’un gîte. Et ce matin, c’est l’heure du ravitaillement. 2 tonnes de matériels et de vivres qui auraient transité à dos d’homme il n'y a pas si longtemps. « Mafate, c’est une île au cœur de l’île. Je l’ai quittée à l’âge de 16 ans pour apprendre mon métier de cuisinier en Métropole. Mais je ne me vois pas vivre ailleurs, même si c’est parfois compliqué ».

Ils sont comme ça, les Réunionnais : attachés à leur terre, quitte à vivre isolés. Heureusement, ils peuvent compter sur des anges gardiens, prêts à intervenir à tout moment. Il y a Azélie, l’infirmière de Mafate. Christophe et Jean-Michel, les gendarmes de haute montagne. Des protecteurs discrets mais efficaces.

La Réunion est une terre d’exception. Ses reliefs lui ont permis de conserver une nature comme au premier jour. C’est moins vrai pour son littoral mais certains s'emploient à le protéger à tout prix. Comme Claire, scientifique pour Kélonia, un observatoire des tortues marines. Avec elle, Philippe plonge au contact des tortues pour les photographier dans le but de les inventorier.

Au même moment, un groupe d’ornithologues part en expédition sur les contreforts du Piton des Neiges. Ils se sont mis en tête de sauver l’un des oiseaux emblématiques de la Réunion : le pétrel de Baraud.

 

Rédigé par Sarah

Publié dans #France 3, #Actu TV

Repost 0
Commenter cet article