"Comme un air d'Italie", documentaire ce soir sur France 3

Publié le 13 Octobre 2017

"Comme un air d'Italie", documentaire ce soir sur France 3

Ce soir à 20h55 France 3 proposera "Comme un air d'Italie" un film de Pascal Forneri.

Nous avons tous dans un recoin de la mémoire un air, une mélodie italienne qui a servi de bande son à un moment de notre vie. Mélodramatique, séduisant, touchant ou dansant, c’est un air qui tourne dans la tête et qui y reste.

L’Italie, patrie du bel canto, de l’Opéra et des chansons traditionnelles, a aussi produit des dizaines de tubes intemporels, tous genres confondus. D’ Adriano Celentano à Zucchero, en passant par Paolo Conte, Eros Ramazotti, Umberto Tozzi, Andrea Bocelli, Toto Cutugno, Angelo Branduardi, Lucio Battisti, Richard Cocciante ou Gigliola Cinquetti, de la musique d’ Ennio Morricone aux années disco et, quel est le point commun de toutes ces musiques populaires, si ce n’est un sens unique de la mélodie et du mélange. C’est une musique qui voyage, se mélange, séduit, nous touche.

La musique italienne, chargée d’émotions simples et compréhensibles, est également associée à une imagerie qui fait rêver, un rythme de vie - la dolce vita.

Dans ce voyage en Italie musicale, au travers des tubes incontournables tous genres confondus, COMME UN AIR D’ITALIE revisite pour la première fois la grande histoire de la musique populaire italienne depuis qu’elle s’est exportée.

De O sole mio - qui devient le premier « tube » phonographique grâce à l’interprétation de Caruso au début du XXème siècle, et qui fit de la chanson populaire napolitaine un véritable standard d’écriture, avec ses envolées mélodramatiques, ses ritournelles, son rythme, influençant la musique pop mondiale jusqu’à aujourd’hui - à Laura Pausini, ce film raconte l’histoire de ces mélodies qui sont devenus nôtres.

Nées d’un côté du mélodrame et de l’autre de la tradition mélodique, les chansons italiennes se sont imposées en douceur, évidences, en perpétuelle réappropriation de tous les genres, pop, rock, variété, disco, lyrique.

COMME UN AIR D’ITALIE suit le fil de la mélodie italienne, depuis Volare dans les années 50, jusqu’à la musique actuelle de Raphael Gualazzi. Et nous réalisons vite que n’avons cessé de fredonner des mélodies italiennes, danser sur des rythmes transalpins, sans parfois en connaître la provenance. Car s’il n’y a aucune hésitation sur l’origine de Eros Ramazzotti, le film de Pascal Forneri nous fait découvrir que, depuis les yéyés jusqu’à la variété française des années 70, nos hit-parades sont nourris de compositions italiennes adaptées pour Dalida, Johnny Hallyday, Françoise Hardy, Joe Dassin ou que les succès du disco et des années 80 viennent souvent des studios de Rimini ou Florence…

COMME UN AIR D’ITALIE, c’est plus de 60 ans de musique en 70 chansons. C’est une histoire de mélanges entre les genres, d’une culture profondément amoureuse de la musique, de mélodies qui enchantent. C’est le génie mélodique italien.
 

Rédigé par Sarah

Publié dans #Actu TV, #France 3

Repost 0
Commenter cet article