"2050 Déchets : Peut-on encore éviter le pire ?", documentaire inédit ce soir sur W9

Publié le 29 Janvier 2020

"2050 Déchets : Peut-on encore éviter le pire ?", documentaire inédit ce soir sur W9

Dans le cadre de la semaine Green, W9 vous propose ce mercredi dès 21h05 un nouveau numéro de la collection « 2050 », consacré aux déchets.

L’humanité pourrait-elle un jour disparaître, anéantie par ses déchets ? Si ce scénario catastrophe relève aujourd’hui de la fiction, il pourrait pourtant devenir réalité, à courte échéance. En effet, d’après un rapport de la banque mondiale, si rien ne change, la production mondiale de déchets augmentera de 70% d’ici 2050. Et les conséquences pourraient s’avérer catastrophiques.

Car si la planète suffoque sous les déchets, ses habitants risquent de voir leur santé directement menacée par les animaux nuisibles qui proliféreront. Des émanations toxiques pourront empoisonner les humains, via l’air qu’ils respirent, l’eau qu’ils consomment, ou les aliments qu’ils ingèrent.

Dans ce nouvel épisode de la collection « 2050 » nous vous proposerons à travers des scènes de fiction choc, d’illustrer les effets de cette prolifération de détritus. Vous vous retrouverez plongé dans un Paris envahi par les poubelles, parmi lesquelles grouillent des rats toujours plus nombreux, qui propagent des maladies graves. Vous découvrirez aussi une petite ville de la Creuse où des habitants sont gravement intoxiqués par des décharges sauvages de déchets électroniques. Mais aussi des ports français où les bateaux de pêche n’ont plus le droit de sortir : les poissons sauvages sont devenus impropres à la consommation, à cause des déchets plastiques qui polluent l’océan.

Ces scènes, aussi surréalistes puissent-elles paraître, ont pourtant déjà des airs de déjà vu dans de nombreux endroits de la planète : à Madagascar, envahie par les déchets, la peste véhiculée par les rats a déjà frappé en 2017 et 2018. En France, où plusieurs grandes villes françaises croulent elles aussi sous les ordures, les cas de leptospirose sont de plus en plus nombreux.

Dans toutes les mers du globe, les poissons et cétacés meurent étouffés par le plastique. Sur la seule année 2016, le monde a produit 242 millions de tonnes de déchets plastiques, soit l’équivalent d’environ 24 000 milliards de bouteilles en plastiques de 50 centilitres. Et nous, humains, ingérons, y compris en France, des quantités inimaginables de plastique : l’équivalent du poids d’une carte bancaire chaque semaine !

Quant aux déchets électroniques, ils empoisonnent les populations asiatiques, qui désormais refusent de recycler tous ceux qui proviennent d’Europe. Qu’allons-nous faire de ces déchets, que nous ne savons pas éliminer ?
Pour comprendre comment nous en sommes arrivés là, notre récit s’appuiera également sur des interviews d’experts, des témoignages et des séquences exclusives.

Grâce à « 2050 », vous allez découvrir notre futur tel qu’il pourrait être si nous ne faisons rien pour inverser la tendance. Pourquoi le pire est possible. Et comment nous pouvons l’éviter.

À 22h35, suite au documentaire inédit, retrouvez 6 invités en plateau qui débattront autour des enjeux environnementaux :
Laurent Alexandre : Chirurgien, essayiste, entrepreneur et vrai climato-sceptique, il pense qu’il faut tout faire pour combattre Greta Thunberg, la célèbre militante suédoise qui lutte contre le réchauffement climatique.

Laura Chatel : Membre de l’association Zéro Waste France, elle a coécrit le livre « Territoires Zero Waste » qui est un guide pratique pour révolutionner la gestion locale des déchets.

Lauriane Rossi : Elle est députée LREM des hauts de Seine et membre de la commission du développement durable.

Les frères Bogdanov : Les célèbres jumeaux français, animateurs, producteurs et essayistes.

Hélène de Vestele : Après un tour du monde et des postes à responsabilité diplomatique, elle a lancé sa propre entreprise de sensibilisation au ZeroWaste (zéro-déchet).

Rédigé par Jeremy

Publié dans #Actu TV, #W9

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article