Direction l'Inde Bangladesh et la Sibérie dans "Les routes de l'impossible" ce soir sur France 5

Publié le 5 Janvier 2020

Direction l'Inde Bangladesh et la Sibérie dans "Les routes de l'impossible" ce soir sur France 5

Ce dimanche à partir de 20h50, France 5 diffusera deux épisodes, dont un inédit, de sa collection documentaire "Les routes de l'impossible".

A travers le monde, des hommes affrontent quotidiennement l'enfer pour gagner leur vie. Alors que les infrastructures sont quasi inexistantes dans leur pays, ils bravent tous les obstacles pour arriver à destination, parfois au périple de leur vie.

20h50 > INDE BANGLADESH, LES COLÈRES DU FLEUVE BRAMAPOUTRE
Des cimes de l'Himalaya jusqu'à l'océan indien, le fleuve Brahmapoutre s'étire sur 2900 km, traversant la Chine, l'Inde et le Bangladesh. Cent millions de personnes peuplent ses berges et en dépendent directement pour leur survie.

Dans les montagnes du nord-est de l'Inde, ses rapides le rendent impraticable à la navigation et seules les pistes permettent de ravitailler les villages installés sur ses rives.

A bord de vieux camions, les conducteurs se lancent alors dans un périple de tous les dangers, frôlant les précipices et empruntant des ponts suspendus dont les planches en bois peuvent craquer à tout moment. Au Bangladesh, ce sont des milliers de vaches qui sont convoyées sur le fleuve sur de simples barques en bois, tandis que des ferrys bondés jouent aux bateaux-tamponneurs pour se frayer un chemin jusqu'aux quais.

21h45 > SIBÉRIE, LE DÉSERT DE GLACE
En Sibérie, Grigori et les habitants de Eiik sont confrontés chaque année au même problème. L'été, leur village est inaccessible en voiture, entouré de marécages sur des kilomètres : aucune route ne peut être construite, seul l'avion, quand il y en a, permet de le ravitailler. En hiver, tout change, le gel pétrifie les marécages et le village de Eiik devient accessible aux transport de marchandises en voitures et camionnettes. Seulement, il n'y a toujours pas de route ! Commence alors pour Grigori et les habitants de Eiik la grande aventure. Aller chercher nourriture e t fioul de chauffage à Yakusk, 1 200 km à travers la taïga par -40° ! A cette température, une panne ou la moindre erreur de navigation peut être fatale. En Sibérie, l'hiver la route prend bien des formes. Quand la glace devient trop épaisse pour les bateaux, le grand fleuve Sibérien se transforme en autoroute. Mais à force de passer, des trous se forment, les voitures s'enlisent : sans entraide, impossible de continuer son voyage. Les plus téméraires roulent de nuit, sans aucun éclairage que leurs phares, il n'est pas rare que les chauffeurs se perdent sur l'immense étendue glacée. Un voyage extrême, dans un désert glacé, où les hommes luttent pour survivre dans une nature hostile...

Rédigé par Jeremy

Publié dans #Actu TV, #France 5

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article